Que faire en Bourse après les attentats de Paris ?

le , mis à jour le
6
L'Opera de Sydney rend hommage à la France après les attentats (© William West / AFP)
L'Opera de Sydney rend hommage à la France après les attentats (© William West / AFP)

Déjà fragilisée par le récent repli de Wall Street, la Bourse de Paris devrait poursuivre son mouvement de repli ce lundi 16 novembre après les attentats de Paris, les plus meurtriers en Europe depuis les attentats de Madrid en 2004 qui avaient fait 191 morts.

Lors des attentats de Madrid en 2004, l'indice de la Bourse espagnole, l'Ibex 35, avait mis près de six mois à retrouver son niveau initial.  

Dans l’immédiat, les attentats survenus à Paris le 13 novembre risquent de peser davantage sur la timide reprise de l’activité constatée en zone euro ces derniers mois. D’importantes mesures de sécurité pourraient ralentir l’activité commerciale et les ménages devraient ralentir leurs achats à l’approche des fêtes de fin d’année.

Déjà ce lundi matin, en anticipation de nouvelles tensions internationales et d'une intensification des combats au Moyen Orient, les Bourses asiatiques sont en repli, les contrats futures américains perdent du terrain, le pétrole rebondit sur ses récents plus bas et le dollar progresse contre euro. Un élément plus encourageant vient de la reprise des discussions entre les Etats-Unis et la Russie pour tenter de trouver un compromis sur la Syrie.  

Techniquement, le CAC 40 est fragilisé depuis que l’indice est repassé sous sa moyenne mobile à deux cents jours

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mardi 17 nov 2015 à 10:55

    La moralité de la finance; nous avons eu un sacré aperçu de sa nature depuis 2000 ! et nous n'avons pas fini d'en payer le prix malheureusement ! le secteur du tourisme qui fonctionnait encore à peu près bien va souffrir, ce qui ne va pas arranger une fois encore l'économie française ! on comprend pourquoi quand on a une classe de politicards technocrates français qui ne pense qu'à faire la guerre au lieu de s'occuper de la sécurité et situation des français sur leur propre territoire !

  • oisif le mardi 17 nov 2015 à 08:53

    Renforcer . Question de morale.

  • remimar3 le lundi 16 nov 2015 à 09:16

    Il faut voir plus loin que ça. Le commerce mondial est en train de ralentir et ce n'est pas dû aux événements actuels. Déjà fin 2014 quand les sirènes vantaient les effets bénéfiques du QE de la BCE à venir, il était évident qu'avec notamment un moyen orient à feu et à sang, un conflit en Ukraine, Ebola (qui s'est calmé depuis), l'avenir n'était pas aussi rose qu'on voulait nous faire croire.

  • M6960137 le lundi 16 nov 2015 à 07:51

    Il faut arriver à des extrêmes insupportables pour faire des actions de sėcurité efficaces. Les gens sans problèmes n'ont rien à craindre alors pourquoi ne pas contrôler en état normal comme en état d'urgences . Il est vrai que les masturbateurs de neurones démocratiques vont s'offusquer de mes paroles. Il n'y a pas si longtemps l'Allemagne pour ne pas la citer, une fois par an bloquait toutes ses frontières et contrôler tout le monde. Comme par hasard on trouvait beaucoup de choses.

  • bearnhar le lundi 16 nov 2015 à 07:26

    Acheter de l'armement, ça va chauffer les rafales...

  • M3553345 le lundi 16 nov 2015 à 07:15

    nous avons perdu plus de six mois