QUANTUM GENOMICS : Rapport annuel 2015 : accélération des études cliniques, financement sécurisé et internationalisation en cours

le
0

Quantum Genomics (Alternext - FR0011648971 - ALQGC), société biopharmaceutique dont la mission est de développer de nouvelles thérapies pour des besoins médicaux non satisfaits dans le domaine des maladies cardiovasculaires, annonce la mise à disposition sur son site internet (www.quantum-genomics.com) de son rapport annuel 2015, incluant les comptes de l'exercice 2015, arrêtés par le Conseil d'Administration lors de sa réunion du 13 avril 2016, leur annexe et les rapports des commissaires aux comptes.

A cette occasion, Quantum Genomics fait également un rappel sur les faits marquants de 2015 et du début de l'année 2016.

Lionel Ségard, Président Directeur-Général de Quantum Genomics, déclare :

« 2016 est une année pleine de promesses, avec notamment le démarrage de l'étude clinique de phase IIa dans l'insuffisance cardiaque - une étude pan-européenne ambitieuse - mais aussi avec la fin de l'étude de phase IIa dans l'hypertension artérielle. Par ailleurs, nous préparons la mise en place pour 2017 de deux nouvelles études de phase IIb dans l'hypertension artérielle : l'une sur une population ciblée qui sera menée aux Etats-Unis et l'autre en Europe avec un travail précis sur les biomarqueurs. »

 

Chiffres clés de l'exercice 2015

Les résultats de l'exercice 2015 reflètent l'avancée des programmes de Quantum Genomics, qui a initié au cours de l'année une étude clinique de phase IIa pour son candidat médicament QGC001 dans l'hypertension artérielle, et accéléré ses développements dans le domaine de l'insuffisance cardiaque.

Dans ce contexte, la consommation de cash a continué à être bien maîtrisée et la structure du bilan a été renforcée consécutivement à l'augmentation de capital avec offre au public de 12,9 M€ réalisée en février 2015. 
Le résultat d'exploitation s'élève à -4,3 M€ contre -2,4 M€ en 2014.

Le résultat net s'établit à -3,8 M€ contre -2,2 M€ en 2014, après prise en compte d'un résultat financier de -0,2 M€ et du crédit d'impôt recherche qui s'élève à 0,7 M€.

Le cash-flow libre (le montant des décaissements nets liés à l'exploitation) a été limité à -3,5 M€ sur l'ensemble de l'année.

Il en résulte une trésorerie de 8,7 M€ au 31 décembre 2015 contre 3,3 M€ à fin 2014, à laquelle il convient d'ajouter l'augmentation de capital de 8,6 M€ réalisée en mars 2016.

A fin 2015, la société n'avait aucune dette financière et ses fonds propres s'élevaient à 8,0 M€.
 

Faits marquants de l'exercice 2015

Augmentation de capital avec offre au public : 12,9 M€ levés
Quantum Genomics a réalisé en février 2015 une augmentation de capital avec offre au public qui a remporté un franc succès, sursouscrite 3,4 fois, avec une participation importante des investisseurs individuels. Cette opération a permis de lever 12,9 M€ et d'ouvrir largement le capital de la société.

Principales avancées sur le programme QGC001 dans l'hypertension artérielle
L'étude clinique de phase IIa a démarré en mars 2015 avec le recrutement des premiers patients au sein de quatre centres d'investigation clinique (Paris, Lyon, Lille et Dinard), sous la supervision du Professeur Michel Azizi (Centre d'Investigation Clinique de l'Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris). L'analyse, par le Comité de surveillance, des critères de surveillance clinique et biologique à mi-étude, a montré un profil de tolérance satisfaisant chez les patients, permettant de poursuivre l'étude sans changement au protocole. Début 2016, la totalité des patients avait été recrutée et la partie clinique de l'étude s'achèvera en avril 2016. Les résultats seront disponibles au 3ème trimestre 2016.

Principales avancées sur le programme QGC101 dans l'insuffisance cardiaque
Consécutivement aux résultats encourageants obtenus en juin 2015 pour l'étude dans l'insuffisance cardiaque chez le chien, Quantum Genomics a reçu fin 2015 une lettre d'intention de son partenaire en santé animale, afin de garantir les droits des deux parties en attendant la signature d'un accord final. Quantum Genomics et cet acteur majeur du domaine de la santé animale poursuivent actuellement leurs discussions afin de définir conjointement les contours et le protocole des prochaines études cliniques en vue de commercialiser, à terme, un futur médicament en santé animale.

Parallèlement, Quantum Genomics a fait part de son intention de lancer, dès l'été 2016 et avec plus de six mois d'avance sur son planning initial, une étude clinique de phase IIa chez l'homme pour son candidat médicament QGC101. Dans cette perspective, Quantum Genomics a recruté le Professeur Faiez Zannad comme expert principal pour la préparation de ces essais cliniques multicentriques qui seront menés dans plusieurs pays européens.

Quantum Genomics a également signé en juillet 2015 un accord de collaboration de recherche avec l'Institut du Cœur de l'Université d'Ottawa. Cet accord vise à compléter les études non cliniques en démontrant plus encore l'intérêt thérapeutique des inhibiteurs de l'aminopeptidase A à action centrale (BAPAIs) pour la prévention et le traitement de l'insuffisance cardiaque.

Création d'un laboratoire commun Inserm-Quantum Genomics, au Collège de France, avec le soutien financier de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)
Au plan de la recherche fondamentale sur la plateforme thérapeutique BAPAIs, Quantum Genomics a annoncé en 2015 la création d'un laboratoire commun Inserm-Quantum Genomics, au Collège de France, avec le soutien de l'ANR qui a accordé à ce laboratoire une subvention de 300 K€ sur la période 2015-2017.

Elargissement du champ des prochaines études cliniques en Europe et aux Etats-Unis
Le Comité scientifique de Quantum Genomics s'est réuni en novembre 2015 à Paris. Il a effectué une revue des différentes études en cours, et a recommandé des axes pour les étapes ultérieures de développement. Il a notamment discuté de l'élargissement du champ des prochaines études cliniques en Europe et aux Etats-Unis selon une approche multicentrique, à la fois pour l'hypertension artérielle (programme QGC001) et pour l'insuffisance cardiaque (programme QGC101).
 

Activité du 1er trimestre 2016

Renforcement de la présence de Quantum Genomics aux Etats-Unis
En janvier 2016, Quantum Genomics s'est vu accorder un nouveau brevet aux Etats-Unis protégeant jusqu'en octobre 2031 le procédé industriel de fabrication du candidat médicament QGC001. L'octroi de ce nouveau brevet par l'office américain vient considérablement renforcer le portefeuille de propriété intellectuelle de la société autour de son produit phare, et lui permet d'assurer et de protéger l'industrialisation de ce candidat médicament sur l'un de ses principaux marchés cibles.

Dans le cadre de son développement outre-Atlantique, et dans la perspective des prochaines études cliniques multicentriques qui vont être menées aux Etats-Unis, Quantum Genomics a créé un Comité clinique américain, constitué des docteurs Keith C. Ferdinand, Henry Black et Howard Dittrich, cliniciens reconnus dans l'hypertension artérielle et la cardiologie.

Parallèlement, Quantum Genomics a ouvert un bureau à New York le 1er mars 2016 et la première réunion du Comité clinique américain s'y est déroulée le 3 mars.

Augmentation de capital de 8,6 M€, pouvant être portée à 14,1 M€
Pour maintenir l'avance prise et accélérer ses programmes de développement, Quantum Genomics a réalisé en mars 2016 une augmentation de capital de 8,6 M€ grâce à un placement privé de 5,5 M€ auprès d'investisseurs institutionnels américains et au travers d'une offre au public de 3,1 M€ auprès de ses actionnaires. Cette augmentation de capital pourrait être portée à 14,1 M€ si tous les bons de souscription d'actions attachés aux actions nouvelles étaient exercés.
 

CONTACTS
Quantum Genomics
Lionel Ségard
Président-Directeur Général
01 85 34 77 77
 
Quantum Genomics
Marc Karako
Vice-Président Finance - Relation investisseurs
01 85 34 77 75
marc.karako@quantum-genomics.com
 
ACTUS finance et communication
Jean-Michel Marmillon
Relations Presse
01 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr

 

À PROPOS DE QUANTUM GENOMICS
Quantum Genomics est une société biopharmaceutique dont la mission est de développer de nouvelles thérapies pour des besoins médicaux non satisfaits dans le domaine des maladies cardiovasculaires, notamment l'hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque.
Quantum Genomics développe une nouvelle approche thérapeutique basée sur l'inhibition de l'Aminopeptidase A au niveau cérébral (BAPAI - Brain Aminopeptidase A Inhibition), résultat de plus de vingt années de recherche au sein du laboratoire "Neuropeptides Centraux et Régulations Hydrique et Cardiovasculaires" (Collège de France, INSERM, CNRS, Université Paris Descartes), dirigé par le Dr. Catherine Llorens-Cortès. Ce laboratoire est associé à Quantum Genomics à travers un laboratoire commun public/privé, baptisé CARDIOBAPAI, labellisé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) depuis 2015.
Quantum Genomics, basée à Paris et New York, est cotée sur le marché Alternext à Paris (FR0011648971 - ALQGC).

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-43787-QUANTUM_CP_Resultats-annuels-2015_14042016_VDEF_FR.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant