Près de 190 000 chômeurs de plus en 2014

le
6
Les chiffres du chômage affichent un nouveau record en décembre.
Les chiffres du chômage affichent un nouveau record en décembre.

L'année 2014 s'achève sur un bilan catastrophique sur le front du chômage. Fin décembre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, sans aucune activité, s'est élevé à 3 496 400 en France métropolitaine, en hausse de 189 100 ou 5,7 % sur l'année. En 2013, cette augmentation s'était limitée à 170 300 demandeurs d'emploi. Il semble loin le temps où François Hollande promettait l'inversion de la courbe du chômage. Le ministre du Travail, François Rebsamen, fait désormais profil bas. "Je m'attends à un mauvais bilan", a-t-il prévenu le week-end dernier dans Le Journal du dimanche. Nouvelle aggravation en 2015 Le chômage devrait continuer à s'aggraver cette année. L'Unedic, l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage, s'attend à une nouvelle hausse de 104 000 inscrits en catégorie A. "La faible croissance limiterait la progression de l'emploi total, qui serait alors insuffisante pour compenser la hausse de la population active", analyse l'organisme, qui prévoit quand même 23 000 créations nettes d'emplois en 2015. L'Unedic s'appuie sur une prévision de croissance de 0,8 %, alors que le gouvernement attend 1 %. Insuffisant pour faire baisser le chômage, selon les économistes, qui estiment à plus de 1,5 % le taux de croissance nécessaire pour créer suffisamment d'emplois pour absorber la hausse annuelle de la productivité et de la population active. Le chômage au sens du Bureau international du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Cambio17 le mardi 27 jan 2015 à 19:38

    Ne vous inquiétez pas pour Rebsaben çà va...

  • M8252219 le mardi 27 jan 2015 à 19:22

    Tant que les richesses produites en France seront accaparées par les improductifs(25% de la population active):élus ,statuts spéciaux et fonctionnaire administratifs crées par des lois usines à gaz.Aucune réforme structurelle positive ne sera possible: Il faut dégager des moyens pour la remise en marche de l'économie française.

  • bignou56 le mardi 27 jan 2015 à 18:35

    eh oui pas de changement de politique pour l'emploi donc pas de changement contre le chômage

  • frk987 le mardi 27 jan 2015 à 18:34

    Quand Est-ce que l'on verra un défilé de chômeurs...des vrais....c'est peut-être plus important que de célébrer l'incurie socialo à prévenir des attentats !!!!!

  • frk987 le mardi 27 jan 2015 à 18:33

    Un fait d'actualité ponctuel sans aucune perspective à LT fait un tabac dans la populace, c'est pitoyable, lamentable....et de plus on a le gouvernement que l'on mérite.............

  • M2180541 le mardi 27 jan 2015 à 18:31

    C'est incroyable .... Mais que pouvaient-ils bien s'imaginer ??? Ils pensent que les chefs d'entreprises "rigolent" tous les jours...Je pense qu'ils passent de nombreuses nuits blanches !!!!!