PORTRAIT-Mézard, un avocat radical de gauche à la Cohésion

le
0
    PARIS, 21 juin (Reuters) - Jacques Mézard, un sénateur 
radical de gauche de 69 ans, a été déplacé mercredi du poste de 
ministre de l'Agriculture qu'il occupait depuis le 17 mai à la 
Cohésion des territoires pour remplacer Richard Ferrand, qui a 
quitté le gouvernement. 
    Selon le député radical de gauche Alain Tourret, "il a 
beaucoup travaillé sur les collectivités territoriales, en 
particulier les petites communes", dont la survie est aussi un 
enjeu de la politique agricole. 
    Très actif au Sénat, Jacques Mézard, membre de la commission 
des Lois et élu du Cantal, a occupé depuis 2014 les fonctions de 
vice-président de la délégation sénatoriale aux collectivités 
territoriales et à la décentralisation.  
    Il s'était opposé à ce que le Parti radical de gauche, allié 
traditionnel du Parti socialiste, présente un candidat à 
l'élection présidentielle en la personne de Sylvia Pinel. Il a 
également apporté son soutien assez tôt à Emmanuel Macron. 
    Il a derrière lui une longue carrière politique entamée avec 
son adhésion en 1967 PRG. Il est devenu en 2011 le président au 
Sénat du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE), 
groupe qui réunit des radicaux de gauche et de droite, des 
divers droite et des divers gauche. 
    Il est remplacé à l'Agriculture par Stéphane Travert. 
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant