PMI-Allemagne-La croissance accélère en juillet malgré le Brexit

le
0
    22 juillet (Reuters) - Principaux résultats provisoires des 
enquêtes mensuelles PMI Markit auprès des directeurs d'achat en 
Europe publiés vendredi : 
     
    * ALLEMAGNE-LA CROISSANCE AU PLUS DE L'ANNEE  
    BERLIN - La croissance du secteur privé en Allemagne a 
atteint son plus haut niveau de l'année en juillet et la 
première économie de la zone euro ne semble pas affectée pour 
l'instant par les conséquences du vote britannique en faveur 
d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, 
montrent vendredi les premiers résultats de l'enquête mensuelle 
Markit auprès des directeurs d'achats. 
    L'indice PMI composite "flash" a progressé à 55,3 en 
juillet, au plus haut depuis décembre 2015, après 54,4 le mois 
dernier alors que le consensus des économistes interrogés par 
Reuters le donnait en baisse à 53,7. 
    Cet indice, qui prend en compte à la fois l'activité 
manufacturière et celle des services et représente donc plus des 
deux tiers de l'économie allemande, reste bien au-delà du seuil 
de 50 distinguant croissance et contraction de l'activité, un 
seuil au-dessus duquel il évolue depuis maintenant 39 mois 
consécutifs. 
    L'indice préliminaire pour le secteur manufacturier ressort 
toutefois en recul à 53,7 contre 54,5 en juin et 53,5 attendu 
par les économistes interrogés par Reuters. Il est pénalisé par 
un recul des nouvelles commandes et des embauches.  
    Le PMI "flash" des services, au contraire, progresse avec 
l'augmentation de l'activité pour atteindre 54,6 contre 53,7 le 
mois dernier et 53,2 attendu par le consensus des économistes. 
    Les perspectives d'activité dans le secteur ont toutefois 
touché un plus bas de neuf mois, ce qui souligne que certaines 
entreprises craignent un ralentissement de la croissance.  
    Malgré cela, le chef économiste de Markit, Chris Williamson, 
a estimé que les perspectives de l'économie allemande restaient 
encourageantes et que le vote sur le Brexit n'avait eu que très 
peu d'impact. Il a ajouté que la croissance de l'économie 
allemande devrait s'établir à 0,5% au troisième trimestre si les 
indices se maintiennent à leurs niveaux actuels.  
     
    * FRANCE-L'ACTIVITÉ STAGNE 
    PARIS - L'activité dans le secteur privé en France s'est 
stabilisée en juillet après son repli de juin, la légère 
croissance des services venant une nouvelle fois compenser la 
contraction dans l'industrie, selon la version préliminaire des 
indices Markit publiés vendredi. 
    L'indice PMI composite, qui combine des éléments de l'indice 
des services et de celui du secteur manufacturier, s'est établi 
à 50,0, au niveau du seuil distinguant croissance et contraction 
de l'activité.   
    Il s'inscrit en légère progression par rapport à son niveau 
du juin (49,6), un mois marqué par un climat social tendu sur 
fond de contestation du projet de loi Travail et dépasse les 
prévisions des économistes interrogés par Reuters, qui 
l'attendaient en moyenne à 49,2.  
    Détails:   
      
 
 (Marc Angrand pour le service français) 
  
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant