Placements avec avantages fiscaux : trois questions fréquentes depuis début juin

le
0
Suite au report à 2019 du prélèvement à la source, certains épargnants refont leurs calculs. (© DR)
Suite au report à 2019 du prélèvement à la source, certains épargnants refont leurs calculs. (© DR)

«Mon comptable m'incite à souscrire un contrat Madelin pour payer moins d'impôts. Qu'en pensez-vous ? Je précise que je suis médecin et que j'ai 50 ans.»
Le contrat Madelin est une bonne affaire pour les contribuables taxés dans les tranches supérieures de l'impôt sur le revenu proches de l'âge de la retraite. Vous remplissez sans doute ces conditions.

Vous pouvez donc en souscrire un, mais n'y affectez pas la totalité de votre capacité d'épargne. Rappel : le contrat Madelin est un dispositif de retraite surcomplémentaire réservé aux indépendants, professions libérales et commerçants.

Son principal atout : vous profitez à l'entrée d'un avantage fiscal proportionnel au montant de vos versements. Défaut du placement : vous ne pouvez pas récupérer votre argent avant la retraite, sauf cas limités. Autre bémol, la sortie se fait sous forme de rente.

Avec tous les problèmes que cela pose : frais parfois élevés, indexation aléatoire, capital aliéné. En conclusion, étudiez de près ce placement en fonction de votre situation personnelle et des ­caractéristiques techniques du produit proposé.

«Vous parlez souvent des enveloppes fiscalement privilégiées (EFP), mais vous n'expliquez jamais quelles sont celles auxquelles il faut donner la priorité ni comment les utiliser au mieux.»
Chaque enveloppe fiscale a ses

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant