Pierre Gattaz obligé de justifier la hausse de sa rémunération

le
31
Pirre Gattaz doit assumer la hausse de sa rémunération.
Pirre Gattaz doit assumer la hausse de sa rémunération.

Pierre Gattaz contre-attaque. Le patron du Medef est obligé de se justifier sur son blog après une diatribe du Canard enchaîné. Lundi, l'hebdomadaire l'a cloué au pilori pour s'être octroyé une confortable augmentation de sa rémunération de 29 %, en tant que patron de l'entreprise de composants électroniques Radiall. Une position d'autant plus délicate à assumer que le dirigeant du Medef avait plaidé, fin avril, pour deux ou trois années de modération salariale. Surtout lorsque le président de la République s'en mêle ! Lors de son interview radio télévisée sur RMC-BFM TV, François Hollande a envoyé une pique à peine voilée au patron des patrons. "On ne peut pas demander la baisse du smic et en même temps considérer qu'il n'y a pas de salaire maximum", a glissé le président, sans citer explicitement le nom de Pierre Gattaz.

"À peine un journal satirique publie-t-il une information incomplète et biaisée que voilà la classe politique qui s'en saisit, souvent à contresens", regrette Pierre Gattaz. Le patron de Radiall souligne ensuite que la plupart des chiffres cités par Le Canard enchaîné n'ont rien d'un scoop puisqu'ils sont librement accessibles dans les rapports financiers annuels de Radiall disponibles en ligne.

Sur le fond, le président du Medef souligne que l'augmentation de son salaire fixe est de 3 % au 1er janvier 2014 quand la hausse globale dans l'entreprise a atteint 3,3 %. Cette année, le patron de Radiall va...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1625665 le mercredi 7 mai 2014 à 18:24

    Finalement il gagne moins que Mélanchions

  • mlaure13 le mercredi 7 mai 2014 à 15:44

    Sur le fond, le président du Medef souligne que l'augmentation de son salaire fixe est de 3 % au 1er janvier 2014 quand la hausse globale dans l'entreprise a atteint 3,3 %. VU COMME CA...ça n'a rien de délictueux !!!...:-)))

  • M78543 le mercredi 7 mai 2014 à 14:11

    c'est beau le cynisme d'un fils qui a seulement succedé à son pere ,

  • pbenard6 le mercredi 7 mai 2014 à 13:34

    mucius désinformateur ton cerveau est complètement déconnecté; rebranche le chargeur de neurones

  • dotcom1 le mercredi 7 mai 2014 à 13:13

    L'escalvagisme du SMIC est une honte, supprimons cet anachronisme.

  • nbanba le mercredi 7 mai 2014 à 12:19

    @mucius : Gattaz ne risque pas un kopeck. Ce n'est qu'un manager salarié mais qui a le pouvoir de décider de ses revenus. Quel que soit les résultats de l'entreprise, il aura sa prime de départ.

  • mucius le mercredi 7 mai 2014 à 08:33

    Gattaz risque son pognon sur son entreprise, les salariés ne risquent aucunement leurs avoirs. Il est donc normal que Gattaz soit rémunéré de manière considérablement supérieure. Difficile à comprendre pour des cigales jalouses, il est vrai.

  • M5138755 le mercredi 7 mai 2014 à 08:08

    Et depuis le début de la présidence du MEDEF l'augmentation des notes de Frais de Déplacement/hotels/invitation et Magouilles +/- 56 % soit globalement une augmentation pour lui de 200% lors que qu'il faut baisser le SMIC , pauvre FRANCE ! .Faire confiance à GATTAZ le Changement c AUJOURD'Hui.

  • M4328752 le mercredi 7 mai 2014 à 07:12

    Alors lui ! Il faut fort ! Faites ce que je dis et pas ce que je fais....

  • nbanba le mardi 6 mai 2014 à 23:08

    Gattaz : + 29 %Ses employés : + 0%Juste répartition des bénéfices en ligne avec les valeurs de la droite décomplexée.