Pharnext : une biotech bien entourée

le , mis à jour le
0
Pharnext combine des médicaments existants pour traiter des pathologies aujourd'hui sans réponse. (© HCC Public Information Office)
Pharnext combine des médicaments existants pour traiter des pathologies aujourd'hui sans réponse. (© HCC Public Information Office)

Bravant la tempête financière, Pharnext entre en Bourse. Fondée en 2007, cette biotech espère lever plus de 35 millions d'euros. L'opération est ouverte aux particuliers. Généticien de renom, Daniel Cohen a fondée des biotechs aux Etats-Unis et en France. Et il a pour son dernier bébé beaucoup d'ambitions.

Le créneau de Pharnext, c'est la pléothérapie. Cette approche originale vise à combiner des médicaments existants pour traiter des pathologies aujourd'hui sans réponse. La pléothérapie repose sur une connaissance fine des interactions entre génome et corps humain. Et sur beaucoup d'informatique.

Un timing pas idéal

Les projets les plus avancés visent des maladies neurodégénératives comme Charcot-Marie Touss ou Alzheimer. Le problème de ce dossier n'est ni la qualité de la science, ni le potentiel commercial. Mais bien le timing.

Le secteur des biotechs a beaucoup souffert du Brexit en Bourse. Le risque de turbulences est élevé. Mais Pharnext a l'avantage d'être bien entouré. De gros investisseurs sont déjà engagés Dassault, Merieux, Ipsen. Et quelques grandes fortunes privées. Ce soutien est un signal fort.

Vous avez jusqu'au 12 juillet pour souscrire.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant