Pernod Ricard : un effet cubain ?

le
0
Publicité pour le rhum Havana Club, produit par Pernod Ricard. (© Pernod Ricard)
Publicité pour le rhum Havana Club, produit par Pernod Ricard. (© Pernod Ricard)

Le rapprochement historique entre les États-Unis et Cuba a franchi lundi 20 juillet une nouvelle étape, marquée par l’ouverture des ambassades des deux pays à La Havane et à Washington. À Paris, au siège social de Pernod 
Ricard, les dirigeants du groupe français de spiritueux surveillent de près ce réchauffement diplomatique, prélude de la levée de l’embargo américain sur les produits cubains.

Présent à Cuba depuis 1993, Pernod Ricard produit à San José le rhum Havana Club, qu’il commercialise dans 120 pays dans le cadre d’une coentreprise con­trôlée à parité avec le gouvernement cubain. En 2014, la marque Havana Club a vendu 3,7 millions de caisses, soit 2,4% du marché mondial du rhum estimé à 155 millions de caisses par le courtier Nomura.

Bloc "A lire aussi"

La levée de l’embargo présente pour Havana Club un enjeu important, celui de l’accès au premier marché mondial du rhum représentant 40% en valeur pour 17% des volumes. Plusieurs analystes y voient un potentiel de hausse pour l’action Pernod Ricard. Virginie Roumage, chez Bryan Garnier, attend une progression moyenne de 6,5% du résultat d’exploitation du groupe sur les trois prochains exercices.

Mais, selon nous, ce scénario optimiste est trop exposé au calendrier électoral américain. La levée de l’embargo, initiée par le

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant