Pernod Ricard boit la tasse

le
0
Aux Etats-Unis, la dynamique du whisky Jameson ne se dément pas. (© Thomasfyoung)
Aux Etats-Unis, la dynamique du whisky Jameson ne se dément pas. (© Thomasfyoung)

Lanterne rouge du SBF 120. C'est le sort réservé à l'action Pernod Ricard après la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre du géant des spiritueux. Sur la période allant de janvier à mars 2016, les ventes ont reculé de 3%, à 1,85 milliard d'euros pénalisées par un effet de change défavorable et en dessous des attentes des analystes.

La croissance organique ressort, elle, à 1%, une performance honorable au final. Quelle est alors la cause de la sanction ? Principalement l'état des ventes en Asie / reste du monde et notamment en Chine où la situation reste difficile pour le groupe. Certes, une partie de cette contre-performance est liée à l'anticipation du nouvel an chinois mais elle révèle aussi une stagnation des ventes. 

Sur le seul troisième trimestre, les ventes de la zone ont baissé de 5,4%, très en dessous des attentes et sur neuf mois, les ventes en Chine ont reculé de 10%.

Objectifs annuels confirmés

Pour contrebalancer cette tendance, le groupe peut compter sur la bonne tenue du marché américain, en croissance organique de 11%. Une progression portée notamment par le succès non démenti du whisky Jameson.

Sur neuf mois, le chiffre d’affaires total du groupe s’élève à 6,8 milliards, en croissance organique de 3%.

Pernod Ricard a confirmé ses objectifs annuels, notamment celui d’une croissance organique du

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant