Pékin envisage de fusionner Minmetals et China National Gold

le , mis à jour à 11:06
0
PÉKIN ENVISAGE DE FUSIONNER MINMETALS ET CHINA NATIONAL GOLD
PÉKIN ENVISAGE DE FUSIONNER MINMETALS ET CHINA NATIONAL GOLD

par Kane Wu et Julie Zhu

HONG KONG (Reuters) - Pékin envisage de créer un géant minier en fusionnant China Minmetals, déjà l'un des plus grands groupes miniers et courtiers en métaux du pays, avec China National Gold, les autorités chinoises cherchant à consolider des entreprises publiques souvent lourdement endettées et peu compétitives, ont dit des sources au fait du dossier.

Les deux entreprises sont en discussion depuis des mois mais un accord pourrait prendre encore quelque temps, ont précisé les sources.

Minmetals a dit ne pas être informé de discussions en vue d'une fusion tandis que China National Gold, l'un des plus importants groupes aurifères de la Chine qui est le premier producteur d'or mondial, s'est refusé à tout commentaire.

La Commission d'administration et de supervision des actifs publics (SASAC), qui pousse à une restructuration d'ensemble du secteur des entreprises d'Etat, n'a pas souhaité faire de commentaire.

China Minmetals contrôle huit entreprises cotées en Chine et à Hong Kong, dont Metallurgical Corporation of China, dont la capitalisation boursière atteint 15 milliards de dollars (13 milliards d'euros), et MMG doté d'une capitalisation est cinq fois moindre.

Les deux entités cotées contrôlées par China National Gold ont une capitlaisation boursière combinée de 5,8 milliards de dollars.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant