Paris et Berlin tirent la sonnette d'alarme sur la Grèce

le
12
PARIS ET BERLIN TIRENT LA SONNETTE D'ALARME SUR LA GRÈCE
PARIS ET BERLIN TIRENT LA SONNETTE D'ALARME SUR LA GRÈCE

KRÜN, Allemagne (Reuters) - La France et l'Allemagne ont exhorté lundi la Grèce et ses créanciers à aller désormais très vite en besogne pour parvenir à un accord sur la dette grecque afin d'éloigner le spectre d'une sortie du pays de la zone euro.

"La raison, et je pense que maintenant il faut en appeler à cette dimension-là, la raison conduit à aller à un bon rythme vers la conclusion d'un accord", a dit François Hollande lors d'une conférence de presse à la fin du G7 organisé en Bavière.

Le chef de l'Etat français a prôné des discussions entre la Grèce et ses créanciers "dans les heures ou les jours qui viennent", de façon à trouver un terrain d'entente après le rejet par Athènes des propositions des institutions internationales.

François Hollande a ajouté que des discussions sur ce sujet devraient avoir lieu mercredi à Bruxelles en marge d'un sommet entre les dirigeants de l'Union européenne et des pays latino-américains et des Caraïbes.

"Nous voulons que la Grèce reste membre de la zone euro mais nous adoptons la position claire selon laquelle la solidarité avec la Grèce exige que la Grèce fasse des propositions et applique des réformes", a renchéri Angela Merkel lors d'une conférence de presse séparée à l'issue également du G7 qu'elle présidait.

"Il ne reste pas beaucoup de temps", a-t-elle ajouté. "Chaque jour compte maintenant."

(Julien Ponthus, avec Paul Taylor à Krün, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le lundi 8 juin 2015 à 17:43

    Les banques grecques et l'état grec sont DÉJA en faillite et à chaque jour qui passe ce sont des dizaines de millions qui partent de grece ,il est temps de déclarer officiellement la banqueroute .

  • stricot le lundi 8 juin 2015 à 17:00

    Tous ces gens qui pensent qu'une devise est responsable de tous les maux... Un leurre cultive annee apres annee par certains politiques. La devise n'est qu'un intermediaire, et en sortir aurait des effets nefastes au moins aussi importants que les effets benefiques.

  • M7097610 le lundi 8 juin 2015 à 16:52

    les Islandais s'en sortent très bien sans l'euro !

  • lechypre le lundi 8 juin 2015 à 16:34

    tout bon aka, malheurusement

  • lechypre le lundi 8 juin 2015 à 16:33

    quel cirque ^^, comme dab des comm, rien que de la com..pour le Marché et pour les riches

  • M1961G le lundi 8 juin 2015 à 16:30

    si la grèce sort , ce sera une excellente chose . ça permettra à la france d'en faire autant . la france est un pays qui se meurt à cause de l'euro . il faut saisir l'occasion pour se casser et récupérer notre indépendance . on s'en sortira sans les grecs et en 2017 je propose à hollande la sortie de l'euro plus urgente que la réforme de l'impôt .

  • alainb57 le lundi 8 juin 2015 à 16:29

    Relisez vos notes : ce sont Messieurs GISCARD et CHIRAC qui ont fait entrer la Grèce dans l'UE et adhérer à l'EURO. Il y a vraiment des béotiens sur ce forum et je ne parle pas du grossier personnage d.e.s.t., lui c'est le Roi, que dis je : l'Empereur !

  • remimar3 le lundi 8 juin 2015 à 16:25

    Tiens, tiens... La semaine dernière on nous avait qu'on était à quelques heures d'un accord. Cela avait fait monter la bourse d'ailleurs (une pensée émue pour ceux qui y ont cru et on acheté) Dans le cadre du mélodrachme grec, "le retournement c'est maintenant". Nous on connait la chanson.

  • mbonnea4 le lundi 8 juin 2015 à 16:23

    hollande presse les grecs de ceder pour ne pas avoir a mettre les 46 milliards a son bilan

  • aka66 le lundi 8 juin 2015 à 16:22

    La Grèce : c'est des voyous ! Le Luxembourg : c'est pas pareil ! J'ai tout bon là ?