PAREF : Chiffre d'affaires au 30 septembre 2015

le
0

Chiffre d'affaires sur 9 mois : 19,7 M€ (+ 11%)

  • Progression de + 1 % des loyers et de + 6 % des loyers commerciaux (hors habitation), grâce aux acquisitions (Gentilly, Seclin)
  • Progression des loyers de + 2,3 % à périmètre comparable
  • Hausse des commissions de gestion et de souscription à 6,6 M€ (+ 37 %)

La SIIC PAREF, société foncière spécialisée dans l'investissement immobilier et la gestion pour compte de tiers, annonce un chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'exercice 2015 de 19,7 M€ en hausse de + 10,8 % par rapport au 30 septembre 2014.

Chiffre d'affaires (en M€) 3ème trimestre 2015 3ème trimestre 2014 * 30-sept.-15 (9 mois) 30-sept.-14 (9 mois) * variation (%) 2015 / 2014
retraité
Loyers et charges récupérées 4,1 4,0 13,1 13,0 0,9%
dont usufruits d'habitation 0,3 0,5 0,8 1,4 -42,0%
dont commercial 3,8 3,5 12,3 11,5 6,3%
Commissions de gestion 1,9 1,4 6,6 4,8 37,4%
Chiffre d'affaires consolidé IFRS 6,0 5,4 19,7 17,8 10,8%

* En application des normes d'IFRIC 21 entrée en vigueur de manière obligatoire au 1er janvier 2015, certaines taxes (dont taxes foncières et taxes sur les bureaux) sont comptabilisées en totalité en charge dès le 1er janvier. Les charges estimées refacturables correspondantes ont été prises en compte au 30 septembre. A ce titre, les données financières de 2015 prennent en compte ces normes. Les comptes 2014 ont été retraités pour être comparables.

Progression des loyers et charges récupérées

Les loyers et charges récupérées pour les 9 premiers mois s'établissent à 13,1 M€ (+ 1 %), grâce à la hausse des loyers commerciaux qui compense la fin d'un usufruit d'habitation. La SCPI Interpierre France, consolidée par intégration globale, contribue à hauteur de 3,5 M€ au chiffre d'affaires consolidé.

Les loyers commerciaux (immobilier d'entreprise) progressent de + 6 % sur les 9 premiers mois sous l'effet des acquisitions du 1er semestre 2015 (achats par Paref de l'immeuble de bureaux de Gentilly et par Interpierre France de locaux d'activité à Seclin), auxquels s'ajoute l'effet « année pleine » de l'immeuble de bureaux de Levallois acquis par Paref en avril 2014. L'effet global sur le chiffre d'affaires est de +1,0 M€. Les autres variations résultent des cessions (- 0,5 M€) et des relocations et divers (+ 0,2 M€).
Les revenus des usufruits d'habitation baissent en raison de l'arrivée à échéance en 2014 de l'usufruit de l'immeuble Botzaris (- 0,6 M€).

A périmètre comparable (hors acquisitions/cessions 2014 et 2015 et hors fin d'usufruits), les loyers hors charges sont en progression de + 2,3 %.

Le taux d'occupation au 30 septembre 2015 est en amélioration à 94,2% hors Gaïa contre 92,6% à fin décembre 2014 (84,6% contre 84,0% avec le Gaïa).

Hausse des commissions de souscription de SCPI grâce à Novapierre Allemagne et Interpierre France

Au cours des 9 premiers mois de 2015, les commissions de gestion et de souscription se sont élevées à 6,6 M€ contre 4,8 M€ au titre de la même période de 2014, soit une hausse de + 37,4 %.

Les commissions de souscription progressent grâce à la SCPI Novapierre Allemagne dont la collecte se maintient à un niveau élevé (32,5 M€). La collecte d'Interpierre France affiche une progression sensible avec un montant de 8,7 M€. Les commissions de souscription s'élèvent à 4,1 M€ (dont 3,1 M€ de Novapierre Allemagne), contre 2,3 M€ au 30 septembre 2014. Les commissions de gestion sur encours restent stables à 2,5 M€.

Au 30 septembre 2015, les actifs gérés pour compte de tiers s'élèvent à 1 075 M€ (contre 725 M€ au 31 décembre dernier) grâce notamment à la création de l'OPCI « 54 Boétie ».

Au total, les actifs détenus par la foncière et gérés par le groupe Paref, après élimination des doubles emplois (investissements de Paref dans les véhicules gérés par Paref Gestion), s'élèvent à 1 214 M€.

 

Au global, le chiffre d'affaires du 3ème trimestre confirme la bonne activité du 1er semestre. Le groupe bénéficie de sa stratégie de montée en gamme du patrimoine et du succès de Novapierre Allemagne.
Dans les mois à venir, le groupe Paref poursuivra le développement de son activité institutionnelle de Fund Management sur la lancée de la création de l'OPPCI « 54 Boétie » et cherchera à capitaliser sur les succès de la gestion de SCPI (Novapierre Allemagne, Atlantique Pierre 1) pour enrichir sa gamme de produits.

 

Des informations détaillées sur l'activité et la situation financière de la période sont présentées dans le rapport financier trimestriel annexé à ce communiqué.

***

 

A propos de PAREF

Contacts

Le groupe PAREF se développe sur deux secteurs d'activités complémentaires :
  • Investissement commercial et résidentiel : PAREF détient divers immeubles commerciaux en région parisienne et en province, ainsi que des immeubles d'habitation à Paris acquis en usufruit temporaire.
  • Gestion pour compte de tiers : PAREF Gestion, filiale de PAREF agréée par l'AMF, gère 5 SCPI et 3 OPCI.
Au 30 septembre 2015, le groupe PAREF détient un patrimoine immobilier de 186 M€ et gère 1 075 M€ d'actifs pour compte de tiers.

Euronext Paris - Compartiment C
ISIN : FR00110263202 - Mnémo : PAR
PAREF
Alain PERROLLAZ
Président du Directoire

Olivier DELISLE
Membre du Directoire

Tél. : 01 40 29 86 86
CITIGATE DEWE ROGERSON
Lucie LARGUIER

Relations Investisseurs
Relations Presse

lucie.larguier@citigate.fr

Tél. : 01 53 32 84 75
 
Prochaines communications financières
 
Chiffre d'affaires annuel 2015 : 27 janvier 2016
Résultats annuels 2015 : 17 mars 2016

Plus d'informations sur le site internet www.paref.com

 

 

Rapport trimestriel d'activité (1)
3ème trimestre 2015

5 novembre 2015

 

 

La SIIC PAREF, société foncière spécialisée dans l'investissement immobilier et la gestion pour compte de tiers, a réalisé un chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année de 19,7 M€ (contre 17,8 M€ au 30 septembre 2014) en progression de + 10,8 %. Le troisième trimestre confirme le bon niveau d'activité enregistré lors du 1er semestre, grâce à la montée en gamme du patrimoine (acquisition des immeubles de bureaux de Levallois et de Gentilly) et au succès de Novapierre Allemagne.
Au plan comptable, l'année 2015 marque l'entrée en vigueur de la norme IFRIC 21. A ce titre, les données financières de 2015 prennent en compte ces normes. Les données 2014 ont été retraitées pour être comparables.

 

1 - Les actifs immobiliers et l'endettement du Groupe

1.1 Patrimoine immobilier

Aucun mouvement n'est intervenu sur le patrimoine consolidé depuis le 30 juin 2015.

La valeur du patrimoine immobilier du Groupe s'élève à fin septembre 2015 à 186 M€ (sur la base des valeurs d'expertises des immeubles au 30 juin dernier), contre 175 M€ à fin décembre 2014. Ce chiffre comprend les parts de SCPI et OPCI pour un montant de 11 M€ (valorisées sur la base de la valeur des parts au 30 septembre).

L'augmentation de valeur du patrimoine s'explique principalement par les acquisitions réalisées au 1er semestre 2015, à savoir :

  • un immeuble de bureaux situé à Gentilly et acquis par la SNC Gentilly Verdun, filiale de Paref SA à 100 % pour 7,3 M€ ;
  • deux locaux d'activité situés à Seclin acquis par la SCPI Interpierre (consolidée par intégration globale) pour 4,4 M€.

 

1.2 Endettement financier

Le montant total des dettes financières du groupe s'élève à 77 M€ au 30 septembre 2015 (contre 79 M€ au 30 juin 2015). La variation correspond aux amortissements d'emprunts.

Compte tenu des comptes bancaires bloqués de 1,2 M€ et d'une trésorerie positive de 10,4 M€, l'endettement net consolidé ressort à 65,8 M€.

En tenant compte de la quote-part de Paref dans la société Wep Watford, mise en équivalence (immeuble « Le Gaïa »), le ratio LTV (endettement net sur valeur du patrimoine immobilier) ressort à 40,1 % (contre 41,3 % en début d'année.
Le groupe respecte ses covenants au 30 septembre 2015. Les seuls covenants s'appliquant à l'ensemble du groupe concernent l'emprunt de Levallois et prévoient un LTV consolidé maximum de 55%

 

2 - Actifs gérés

Au cours des 9 premiers mois de l'exercice 2015, les SCPI à capital variable gérées par PAREF GESTION (Pierre 48, Novapierre 1, Novapierre Allemagne et Interpierre France) ont collecté 46 M€, Novapierre Allemagne en représente l'essentiel.

Les actifs gérés au 30 septembre 2015 se présentent comme suit :

ACTIFS GERES PAR LE GROUPE PAREF

Capitaux gérés 30-sept.-15 31-déc.-14 Variation
m2 K€ m2 K€ m2 K€
Groupe Paref (1) 212 541 186 451 209 065 174 526 1,7% 6,8%
Interpierre France 54 486 37 116 50 478 29 869 7,9% 24,3%
Novapierre 1 60 132 150 633 52 031 151 543 15,6% -0,6%
Pierre 48 50 265 299 927 52 520 305 202 -4,3% -1,7%
Capiforce Pierre 23 407 50 566 22 946 50 566 2,0% 0,0%
Novapierre Allemagne 37 480 75 781 12 525 42 015 199,2% 80,4%
Total SCPI (2) 225 770 614 024 190 500 579 195 18,5% 6,0%
Vivapierre (3) 53 833 112 810 53 833 114 575 0,0% -1,5%
54 Boétie (2) 18 863 318 000     n/s n/s
Total OPCI 72 696 430 810 53 833 114 575 1,0% 276,0%
Tiers 5 937 30 593 11 155 31 546 -46,8% -3,0%
Usufruits (4) -5 634   -11 196      
Interpierre (4) (5) -54 486 -37 116 -50 478 -29 869    
Vivapierre et scpi (5)   -11 259   -11 496    
Total général 456 824 1 213 503 402 879 858 476 13,4% 41,4%
dont Gestion pour compte de tiers : 304 403 1 075 427 255 488 725 316 19,1% 48,3%

(1) valeur d'expertise des actifs à la date de clôture dont 50% de Wep Watford
(2) capitalisation à la date de clôture calculée au prix d'émission des parts à cette date
(3) valeur d'expertise des actifs sous mandats de gestion à la date de clôture
(4) surfaces décomptées à la fois par Pierre 48 (nu-propriétaire) et Paref ou un tiers géré (usufruitier).
(5) valorisation décomptée à la fois dans Groupe Paref (chiffres consolidés) et par la SCPI/OPCI

 

3 - Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015 s'élève à 6,0 M€, contre 5,4 M€ pour la même période en 2014.
Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2015, le chiffre d'affaires atteint 19,7 M€, en hausse de 10,8% par rapport aux 9 premiers mois de 2014.

Chiffre d'affaires (en M€) 3ème trimestre 2015 3ème trimestre 2014 * 30-sept.-15 (9 mois) 30-sept.-14 (9 mois) * variation (%) 2015 / 2014
retraité
Loyers et charges récupérées 4,1 4,0 13,1 13,0 0,9%
dont usufruits d'habitation 0,3 0,5 0,8 1,4 -42,0%
dont commercial ** 3,8 3,5 12,3 11,5 6,3%
Commissions de gestion 1,9 1,4 6,6 4,8 37,4%
Chiffre d'affaires consolidé IFRS 6,0 5,4 19,7 17,8 10,8%

* En application des normes d'IFRIC 21 entrée en vigueur de manière obligatoire au 1er janvier 2015, certaines taxes (dont taxes foncières et taxes sur les bureaux) sont comptabilisées en totalité en charge dès le 1er janvier. Les charges estimées refacturables correspondantes ont été prises en compte au 30 septembre. A ce titre, les données financières de 2015 prennent en compte ces normes et se comparent au comptes retraités 2014 les incorporant également.
** Les loyers et charges, au 30 septembre 2015, de la SCPI Interpierre représentent 3,5 M€ (3,7 M€ au 30 septembre 2014).

 

3.1 - Stabilité des loyers

Le montant des loyers et des charges refacturées s'élève au 30 septembre 2015 à 13,1 M€ contre 13,0 M€ à la même date de l'année dernière, ce qui représente une hausse de 0,1 M€. Cette variation s'explique comme suit :

  • L'acquisition des immeubles de Levallois, Seclin et Gentilly a un impact de + 1,0 M€ ;
  • La vente des immeubles de La Courneuve, de Chennevières, de Bagneux et la fin d'usufruit de l'immeuble Botzaris ont un impact de - 1,2 M€ ;
  • Les entrées et sorties de locataires ont un impact de + 0,2 M€ ;
  • Les autres causes incluant notamment les indexations, les régularisations de charges et les renégociations de loyer représentent + 0,1 M€.

A périmètre comparable, c'est-à-dire hors acquisitions et cessions la hausse des revenus locatifs est de + 2,3 M€.

Le taux d'occupation à fin septembre s'établit à 94,2% contre 94,4% au 30 juin hors Gaïa (84,6% contre 84,9% Gaïa inclus).

 

3.2 - Gestion pour compte de tiers : augmentation des commissions de souscription

Les commissions de souscription (hors Interpierre France qui est consolidée) représentent 3,4 M€ (dont 3,1 M€ pour Novapierre Allemagne) contre 2,2 M€ pour la même période de 2014.

Les commissions de gestion sur encours des SCPI restent stables malgré la croissance des actifs gérés (cf. ci-dessus) en raison de l'absence de commissions accessoires de gestion (arbitrage et divers) sur la période contrairement à 2014. Les commissions de gestion d'OPPCI (Vivapierre et 54 Boétie) s'élèvent à 0,4 M€.

 

4 - Capital

Au 30 septembre 2015, le nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital se répartit comme suit :

 Nombre total d'actions composant le capital 1 208 703
 Total théorique des droits de vote (1) 1 901 125
 Total réel des droits de vote (2) 1 882 310

(1) Intégrant le nombre d'actions privées de droit de vote (auto détention)
(2) N'intégrant pas le nombre d'actions privées de droit de vote.

 

5 - Perspectives

Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre confirme la bonne activité du 1er semestre. Le groupe bénéficie de sa stratégie de montée en gamme du patrimoine et du succès de Novapierre Allemagne.

Dans les mois à venir, le groupe Paref poursuivra le développement de son activité institutionnelle de « Fund Management » sur la lancée de la création de l'OPPCI « 54 Boétie » et cherchera à capitaliser sur les succès de la gestion de SCPI (Novapierre Allemagne, Atlantique Pierre 1) pour enrichir sa gamme de produits.

 

1Montants non audités


Information réglementée
Information financière trimestrielle :
- Information financière du troisième trimestre
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-41998-cp-paref-061115.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant