Orange : l'action pâtit de l'échec des négociations avec Bouygues et Iliad

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Les discussions engagées dans la foulée des fiançailles SFR-Numericable entre les trois autres opérateurs français ont tourné court. Bouygues trop gourmand, Iliad peu conciliant : Orange a jeté l'éponge

Ne pouvant, pour des raisons concurrentielles, racheter seul la filiale en difficultés du groupe de BTP, l'opérateur historique Orange ne voulait pas assumer l'intégralité des risques sociaux et financiers. D'où des négociations ardues avec Iliad pour se répartir les actifs de Bouygues Telecom. En plus du réseau et des fréquences, la maison-mère de Free aurait été prête à reprendre une partie des salariés et des boutiques, mais elle voulait aussi des abonnés. Le prix a aussi posé problème : selon la presse, le montant total de 7 milliards d'euros envisagé par Orange aurait été jugé chiche par Bouygues et trop généreux par Iliad...   

Pas de trêve tarifaire 

Mais ce n'est peut-être que partie remise. En tout cas, Orange a prouvé dans cette affaire sa grande prudence, notamment au plan financier. Pas question pour l'opérateur de dévier durablement de son objectif de ramener la dette nette à environ 2 fois l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) contre un ratio de 2,2 fin 2013.

L'action a néanmoins accusé le coup à l'annonce de l'échec des pourparlers. Son cours a reculé de 3,5% en une séance, le 2 juillet. Car les investisseurs espèrent moult bienfaits de la disparition d'un des quatre opérateurs télécoms

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant