OCEASOFT : Oceasoft annonce l’enregistrement de son Document de base dans le cadre de son projet d’introduction en Bourse

le
0

Oceasoft, concepteur de capteurs intelligents et connectés pour l'industrie, annonce l'enregistrement de son Document de base par l'Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro l.14-073 en date du 5 décembre 2014.

L'enregistrement du Document de base constitue la première étape du projet d'introduction en Bourse d'Oceasoft sur le marché Alternext Paris d'Euronext, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l'AMF d'un visa sur le prospectus relatif à l'opération.

 

DES CAPTEURS INTELLIGENTS CONNECTÉS ADAPTÉS À DIFFÉRENTS PARAMÈTRES PHYSIQUES
Oceasoft conçoit, étalonne et commercialise des capteurs intelligents sans-fil pour la surveillance de paramètres physiques tels que la température, l'humidité, le taux de CO2 ou encore la pression différentielle, à destination des industries des sciences de la vie et de l'agroalimentaire.

Consultables depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, les données collectées par ces capteurs connectés garantissent une surveillance et une traçabilité en temps réel des produits sensibles aux paramètres environnementaux, tels que les vaccins, les médicaments ou les denrées alimentaires, aussi bien lors de leur fabrication que pendant leur stockage ou leur transport. Toutes les informations ainsi collectées sont ensuite transmises par radiofréquences, pour être stockées et analysées, avec la possibilité de mettre en place un système d'alertes automatisées.

Oceasoft propose une offre complète et verticalisée, allant du capteur jusqu'à l'intégration des données collectées dans le système d'information du client, ou en services cloud hébergés. Oceasoft intègre ainsi plusieurs expertises clés dans un modèle « one stop shop » :

  • Conception et étalonnage des capteurs ;
  • Transmission des données par radiofréquences ;
  • Développement de plateformes logicielles de type web-app.

Fruit de plus de dix années de recherche et développement, la technologie de capteurs sans-fil d'Oceasoft permet le déploiement et l'utilisation simplifiés d'un très grand nombre de capteurs, dotés d'une longue portée et d'une faible consommation d'énergie. Homologuée au niveau mondial en termes de radiofréquences, cette technologie répond aux besoins croissants de nombreuses industries d'observer, contrôler et analyser les phénomènes physiques.

 

DES SOLUTIONS, DÉJÀ COMMERCIALISÉES, AU C¼UR DES ENJEUX INDUSTRIELS
Les utilisateurs des solutions Oceasoft sont multiples et nombreux : laboratoires pharmaceutiques, sociétés de biotechnologies, hôpitaux et cliniques, banques de sang, industriels de l'agroalimentaire, prestataires de services de restauration, mais également fournisseurs de matières premières, logisticiens ou encore entreprises de la grande distribution.

Oceasoft s'est d'abord développée sur le marché de l'agroalimentaire, apportant une réponse aux enjeux de la chaîne du froid, tant économiques (perte alimentaire) que sanitaires (bactéries). Compte tenu de la demande croissante pour les aliments réfrigérés et surgelés, notamment au sein des pays émergents, mais aussi des durcissements règlementaires en matière de transport-stockage-distribution, ce marché devrait connaître une croissance soutenue, supérieure à deux chiffres, au cours des années à venir (Source : Cold Chain Market for Food Industry: Global Trends & Forecasts to 2017).

Oceasoft accompagne également les acteurs du domaine des sciences de la vie pour répondre à leurs enjeux croissants de thermosensibilité en matière de vaccins ou médicaments, mais aussi pour surveiller d'autres paramètres physiques tels la pression différentielle ou le taux de CO2 au sein des hôpitaux, des laboratoires de recherche ou dans l'industrie pharmaceutique.

A partir de 2015, la société prévoit de collecter des paramètres environnementaux (pollution, particules fines, qualité de l'eau et des sols, etc.) pour aider les entreprises de toutes industries à mesurer l'impact de leur activité sur l'environnement, conformément à la réglementation ISO 14000, ou les collectivités publiques dans la mise en ½uvre de politiques publiques environnementales. Les évolutions technologiques en matière de radiofréquences et de connexion universelle rendent désormais possible l'extension de véritables réseaux de surveillance environnementale.

Plus largement, la deuxième vague de l'Internet des objets (IoT) bouleverse désormais les installations industrielles, le segment de marché le plus important pour les réseaux de capteurs sans-fil. Dans tous les secteurs d'activité, les capteurs intelligents connectés vont ainsi contribuer à améliorer significativement les processus industriels : surveillance des équipements, analyse des données, réduction des coûts, etc.

 

UN CONTRAT DE DISTRIBUTION MONDIALE EXCLUSIF AVEC LE N°1 MONDIAL DES ÉQUIPEMENTS POUR LES SCIENCES DE LA VIE
Oceasoft réalise 46% de ses ventes à travers un réseau de distributeurs et 54% via un canal de vente en direct auprès de clients comme Sanofi, GSK Biologicals, Unicef, Nestlé Waters, Novartis, Danone, l'Institut Pasteur, Elior, etc.

Oceasoft a généré 45% de ses ventes à l'export, dont près de la moitié aux Etats-Unis (données sur l'exercice annuel clos le 30 juin 2014).

Oceasoft a conclu un contrat de distribution mondial sur le marché des équipements de laboratoires pour les sciences de la vie avec le groupe américain Thermo Fisher Scientific. Numéro 1 mondial des équipements pour les sciences de la vie (150 pays, 7 500 commerciaux), Thermo Fisher Scientific commercialise de manière exclusive dans le monde (à l'exception de la France) la gamme phare d'Oceasoft, baptisée Cobalt(TM), sous la marque Smart-Vue(TM).

 

UN MODÈLE ÉCONOMIQUE VERTUEUX : UNE CROISSANCE SOUTENUE ET LARGEMENT PROFITABLE
Oceasoft a mis en place une organisation industrielle efficiente, dans un modèle de production sans usine (fabless), pour lui permettre de fournir régulièrement des solutions adaptées sur des marchés dynamiques. Oceasoft a ainsi généré une croissance annuelle moyenne de son chiffre d'affaires de 22% sur ses cinq derniers exercices clos.

A l'issue de l'exercice 2013/14 clos le 30 juin 2014, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 4 631 k¤, en hausse de 25% par rapport à l'exercice précédent, avec une marge d'EBITDA de 19,3%, et une marge nette de 9%.
Quasiment autofinancée depuis sa création, Oceasoft présente au 30 juin 2014 un bilan sain, avec une trésorerie de 427 k¤, des dettes financières de 829 k¤ (dette bancaire et avances conditionnées) et des capitaux propres de 1 181 k¤.

Oceasoft entend accélérer sa croissance au cours des prochaines années et s'est fixé pour objectif de quadrupler ses ventes à l'horizon 2017.

 

MISE À DISPOSITION DU DOCUMENT DE BASE
Le Document de base est disponible sans frais et sur simple demande auprès d'Oceasoft (126 rue Emile Baudot 34000 Montpellier) ainsi que sur les sites Internet de la société (www.oceasoft.fr) et de l'AMF (www.amf-france.org).

 

FACTEURS DE RISQUE
L'attention du public est attirée sur le chapitre 4 « facteurs de risque » du Document de base enregistré par l'AMF.

 


A PROPOS D'OCEASOFT
Oceasoft conçoit, étalonne et commercialise des capteurs intelligents et connectés pour la surveillance de paramètres physiques tels que la température, l'humidité, le taux de CO2 ou encore la pression différentielle, à destination des industries des sciences de la vie, de l'agroalimentaire.

La société propose une offre complète et verticalisée, depuis le capteur jusqu'à l'intégration dans le système d'information en maîtrisant les 3 domaines d'expertise suivants : capteurs et étalonnage, transmission radiofréquences et développement de plateformes logicielles.

Au 30 juin 2014, la société de 43 salariés (dont 12 ingénieurs R&D) a réalisé 4,6 m¤ de chiffre d'affaires (45% à l'international) en croissance de 25%, et une marge nette de 9%.

Plus d'informations sur www.oceasoft.fr.

Oceasoft
Laurent ROUSSEAU - PDG
Tél : 04 99 13 67 30
l.rousseau@oceasoft.com
Oceasoft
Pierre SCHWICH - Directeur juridique et financier
Tél : 04 99 13 67 30
p.schwich@oceasoft.com
ACTUS finance & communication
Caroline LESAGE - Relations Investisseurs
Tél. 01 53 67 36 79
clesage@actus.fr
ACTUS finance & communication
Anne-Catherine BONJOUR - Relations presse
Tél. 01 53 67 36 93
acbonjour@actus.fr

 


Avertissement

Le présent communiqué de presse, et les informations qu'il contient, ne constitue ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription, des actions d'Oceasoft (les « Actions ») dans un quelconque pays. Aucune offre d'Actions n'est faite, ni ne sera faite en France, préalablement à l'obtention d'un visa de l'Autorité des marchés financiers (l' « AMF ») sur un prospectus composé du document de base, objet de ce communiqué, et d'une note d'opération qui sera soumise ultérieurement à l'AMF.

Le présent communiqué ne constitue pas et ne saurait être considéré comme constituant une offre au public, une offre d'achat ou de souscription ou comme destiné à solliciter l'intérêt du public en vue d'une opération par offre au public.

Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et non pas un prospectus au sens de la Directive 2003/71/CE du parlement européen et du conseil du 4 novembre 2003 telle que modifiée, notamment par la Directive 2010/73/UE du Parlement européen et du Conseil du 24 novembre 2010, telle que modifiée et telle que transposée dans chacun des Etats membres de l'Espace Economique Européen (la « Directive Prospectus »).

S'agissant des Etats membres de l'Espace Economique Européen autres que la France (les « États membres ») ayant transposé la Directive Prospectus, aucune action n'a été entreprise et ne sera entreprise à l'effet de permettre une offre au public des titres rendant nécessaire la publication d'un prospectus dans l'un ou l'autre des Etats membres. En conséquence, les Actions peuvent être offertes dans les Etats membres uniquement : (a) à des personnes morales qui sont des investisseurs qualifiés tels que définis dans la Directive Prospectus ; ou (b) dans les autres cas ne nécessitant pas la publication par Oceasoft d'un prospectus au titre de l'article 3(2) de la Directive Prospectus.

La diffusion du présent communiqué n'est pas effectuée par et n'a pas été approuvée par une personne autorisée (« authorised person ») au sens de l'article 21(1) du Financial Services and Markets Act 2000. En conséquence, le présent communiqué est adressé et destiné uniquement (i) aux personnes situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) aux professionnels en matière d'investissement au sens de l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, (iii) aux personnes visées par l'article 49(2) (a) à (d) (sociétés à capitaux propres élevés, associations non-immatriculées, etc.) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 ou (iv) à toute autre personne à qui le présent communiqué pourrait être adressé conformément à la loi (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii), (iii) et (iv) étant ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »). Les titres sont uniquement destinés aux Personnes Habilitées et toute invitation, offre ou tout contrat relatif à la souscription, l'achat ou l'acquisition des titres ne peut être adressé ou conclu qu'avec des Personnes Habilitées. Toute personne autre qu'une Personne Habilitée doit s'abstenir d'utiliser ou de se fonder sur le présent communiqué et les informations qu'il contient. Le présent communiqué ne constitue pas un prospectus approuvé par la Financial Services Authority ou par toute autre autorité de régulation du Royaume-Uni au sens de la Section 85 du Financial Services and Markets Act 2000.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières ou une quelconque sollicitation d'achat ou de souscription de valeurs mobilières ni une quelconque sollicitation de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis. Les valeurs mobilières objet du présent communiqué n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au sens du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act ») et ne pourront être offertes ou vendues aux Etats-Unis sans enregistrement ou exemption à l'obligation d'enregistrement en application du U.S. Securities Act. Les Actions n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act et Oceasoft n'a pas l'intention de procéder à une quelconque offre au public de ses actions aux Etats-Unis.

La diffusion du présent communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur. Les personnes en possession du communiqué doivent donc s'informer des éventuelles restrictions locales et s'y conformer.


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Activité de l'émetteur (acquisitions, cessions...)
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-38164-OCEASOFT_Enregistrement-DDB_05122014_VF.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant