Numericable-SFR-Perte nette en 2014, synergies confirmées

le
0

* C.A. 2014 en repli de 5,0%, Ebitda ajusté -11,0% avec le mobile * Perte nette de E175 mlns avec les charges financières * Le groupe confortable avec sa prévision de synergies-DirFin * Aucun commentaire sur les spéculations de consolidation (Actualisé avec conférence téléphonique, cours et précisions) par Gwénaëlle Barzic PARIS, 5 mars (Reuters) - Le nouveau numéro deux français des télécoms Numericable-SFR NUME.PA s'est dit confiant jeudi dans sa capacité à atteindre son objectif de synergies à moyen terme après avoir enregistré une perte nette l'an dernier sous le coup des charges financières liées à sa dette. Dans un communiqué, l'opérateur né du mariage du spécialiste du câble et du numéro deux du mobile en novembre dernier précise avoir déjà engagé la mise en oeuvre de son vaste programme de synergies avec le lancement de 15 projets ciblés allant de la réorganisation de son activité entreprise à la réduction de ses frais généraux. "Il n'y a aucun élément à ce stade qui vienne tempérer notre positivisme sur le fait de générer le niveau de synergies", a déclaré le directeur financier de la nouvelle entité intégrée Thierry Lemaitre lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. Le propriétaire de l'opérateur, l'entrepreneur milliardaire Patrick Drahi, avait fixé pour objectif ambitieux des synergies de l'ordre de 1,1 milliard d'euros par an à l'horizon 2017 au moment de l'annonce de la fusion au printemps dernier. "A ce stade, nous sommes très confortables avec ce chiffre", a-t-il ajouté, précisant que le groupe aurait davantage de visibilité sur la question lors de la publication de ses résultats du premier trimestre, date à laquelle les premières synergies auront commencé à se concrétiser. Le groupe n'a communiqué aucune prévision pour 2015, précisant seulement que la progression soutenue des ventes d'abonnements à la fibre constatée en fin d'année dernière s'était poursuivie sur les deux premiers mois de l'année. La capacité du groupe à concrétiser rapidement son objectif de synergies est d'autant plus cruciale qu'il doit faire face à des échéances de remboursement élevées après s'être lourdement endetté pour racheter les parts de Vivendi VIV.PA dans SFR. NO COMMENT SUR BOUYGUES TELECOM En 2014, la société a enregistré une perte nette part du groupe de 175 millions d'euros à comparer à un bénéfice de 65 millions lors de l'exercice précédent sous le coup de la forte hausse de ses charges financières. Ce chiffre inclut 12 mois d'exercice pour Numericable mais un mois seulement pour SFR qui n'a officiellement été marié à Numericable que le 27 novembre dernier. Les autres éléments de la performance du groupe en 2014 étaient déjà connus, la société ayant publié par anticipation le 17 février une estimation de ses résultats annuels. ID:nL5N0VS1A0 Selon les chiffres retraités des deux entités qui ont été virtuellement fusionnés sur l'ensemble de 2014, le chiffre d'affaires "proforma" de l'entité intégrée a reculé de 5,0% à 11,44 milliards d'euros tandis son Ebitda ajusté s'est replié de 11% à 3,1 milliards sous le coup de la baisse du revenu moyen par abonné mobile. Dans ce périmètre, le parc total de clients mobiles du groupe a diminué de 1,2% à 22,94 millions de clients. Le nombre de clients fixes s'est par ailleurs établi à 6,58 millions. A 09h14, l'action avance de 2,16% à 57,69 euros, donnant une capitalisation boursière de 28,2 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, elle grimpe de plus de 40%, profitant des spéculations du marché sur un rapprochement avec la filiale en difficultés de Bouygues BOUY.PA , Bouygues Telecom, qui se traduirait par d'importantes synergies. Interrogé sur le sujet, les dirigeants de SFR-Numericable n'ont souhaité faire aucun commentaire. Le communiqué : : http://bit.ly/1zMWFmr (Edité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant