Nowotny (BCE) ne croit pas à une guerre des monnaies

le
0

FRANCFORT, 11 mars (Reuters) - Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a rejeté mercredi l'idée d'une guerre des monnaies destinée à obtenir un avantage compétitif. "La BCE, en tant que banque centrale, n'a pas de politique de taux de change. C'est un effet secondaire d'autres éléments", a-t-il dit lors d'une conférence à Francfort. "Les taux de change (...) ne sont pas un facteur dominant majeur dans l'économie mondiale", a ajouté Nowotny, qui est le gouverneur de la Banque d'Autriche. "Je pense que ce serait une erreur de considérer que ce qui est en train de se passer maintenant est une guerre des monnaies." Le gouverneur de la Banque d'Autriche, qui s'était déjà montré réservé sur le lancement dès maintenant d'un programme d'assouplissement quantitatif (QE) dans la zone euro, a dit par ailleurs craindre un "trop grand succès" de cette action de la BCE, qui pousserait davantage les taux d'intérêt en territoire négatif. "Je ne suis pas certain qu'on comprenne bien l'impact de taux négatifs", a-t-il dit. La BCE a débuté cette semaine ses achats d'obligations souveraines, qui vont se prolonger jusqu'en septembre 2016 au rythme de 60 milliards d'euros par mois afin de stimuler l'activité et d'écarter les risques de déflation. (John O'Donnell et Paul Carrel, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux