Nowotny (BCE) aurait préféré attendre avant de lancer le QE

le
0

VIENNE, 22 janvier (Reuters) - La Banque centrale européenne aurait peut-être dû attendre un peu avant de lancer son programme d'assouplissement quantitatif (QE), a estimé jeudi Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la banque centrale, quelques heures seulement après les annonces de l'institution de Francfort. Le QE contribuera certes à relancer l'économie de la zone euro et à éloigner les risques de déflation, mais il aurait été judicieux d'attendre de voir l'effet des mesures de soutien déjà décidées par la BCE, a fait valoir Nowotny, interrogé par la chaîne de télévision autrichienne ORF. "On doit avoir conscience que c'est plus ou moins notre dernière cartouche et à mon sens il faut faire très attention. Personnellement, j'aurais suggéré de réfléchir à ce programme mais d'attendre un peu pour voir si on en avait vraiment besoin", a dit le gouverneur de la Banque d'Autriche. La BCE va racheter chaque mois pour 60 milliards d'euros d'actifs, un montant plus important qu'attendu, dans le cadre de son QE qui durera jusqu'en septembre 2016 et qui pourra être prolongé si l'inflation ne remonte pas. ID:nL6N0V14KS (Michael Shields et Angelika Gruber, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant