Nokia : un analyste optimiste pour 2017 et 2018

le
0
Les synergies liées au rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia sont estimées à 1 milliard d'euros, en net, par Oddo Securities. (© Nokia)
Les synergies liées au rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia sont estimées à 1 milliard d'euros, en net, par Oddo Securities. (© Nokia)

Lors de la publication de ses résultats du premier trimestre, l’équipementier télécoms finlandais avait quelque peu refroidi les investisseurs en annonçant anticiper une marge opérationnelle supérieure à 7% dans les réseaux cette année, quand le consensus tablait sur un taux d’environ 10%.

ISIN:FI0009000681:ISIN À l’occasion d’une rencontre avec les analystes d’Oddo Securities, les dirigeants ont, certes, tenu à préciser que cet objectif constituait « un plancher », mais ce n’est pas suffisant pour anticiper un exercice 2016 de haute volée au niveau des marges. Ni au niveau du chiffre d’affaires car, suite au rachat d’Alcatel-Lucent, Nokia subit logiquement l’attentisme des clients de son ancien concurrent, notamment dans l’activité mobile.

Ce contexte post-acquisition explique en bonne partie le décrochage d’environ 25% du cours de Bourse depuis le début de l’année. Aujourd’hui, l’action Nokia est sur le seuil des 5 euros, faisant ressortir une capitalisation légèrement inférieure à 30 milliards d’euros. Au cours actuel, la valorisation de l’équipementier télécoms est ainsi jugée peu élevée par Oddo, surtout au regard des perspectives pour les exercices 2017 et 2018.

Selon l’analyste, les prévisions de croissance sont satisfaisantes pour les deux années à venir étant donnée la densification nécessaire des réseaux mobiles, en Europe et aux Etats-Unis, et les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant