Nokia tente de ressusciter ses smartphones et tablettes

le
1
Des smartphones Nokia N9 dans une exposition à Singapour. (© R. Rahman / AFP)
Des smartphones Nokia N9 dans une exposition à Singapour. (© R. Rahman / AFP)

Nokia is back. Le finlandais fait son retour sur le marché des smartphones et tablettes, dont l'esssor a marqué le début du déclin pour le groupe. Le finlandais fait toutefois preuve de prudence : les futurs produits Nokia seront conçus par une société finlandaise nouvellement créée, HMD Global, dans lequel le groupe «ne fera pas d'investissement financier ni ne détiendra de part».

Nokia se contentera donc de toucher des droits pour céder sa marque pendant dix ans. Et il s'est assuré un droit de regard avec un siège au conseil d'administration de HMD Global.

Aucun risque

Le finlandais, qui se concentre sur l'équipement en télécoms, «ne peut qu'être gagnant» car il «n'assumera aucun risque», a affirmé un analyste de la banque Nordea, Sami Sarkamies. Pour HMD Global, le défi est de taille, a-t-il ajouté. «C'est certain que la marque Nokia a toujours un certain attrait sur certains marchés, mais la concurrence est rude.»

Derrière cette start-up se trouve un fonds de capital-risque, Smart Connect LP, dirigé par un ex-dirigeant de Nokia, le Français Jean-François Baril. D'autres anciens cadres de Nokia sont dans l'organigramme, comme le directeur général Arto Nummela.

L'ambition est d'investir «plus de 500 millions de dollars sur les trois prochaines années pour soutenir le marketing mondial» et d'«avancer rapidement», a souligné l'entreprise.

Une marque

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mercredi 18 mai 2016 à 18:28

    "les futurs produits Nokia seront conçus par HMD Global, dans lequel le groupe «ne fera pas d'investissement financier ni ne détiendra de part»". En clair les produits ne seront absolument pas des produits Nokia contrairement à ce que Nokia veut faire croire! Si HMD coule, Nokia affirmera que cela n'a rien à voir avec ses produits qui avaient 10 ans de retard et si HMD réussi à subsister Nokia essaiera de faire croire que c'est grâce à des contretypes de ses produits!