Nigeria-Plus de 100 lycéennes enlevées à Chibok sont rétablies

le
0
    ABUSA, 18 août (Reuters) - Une centaine de lycéennes qui 
avaient été enlevées il y a trois ans par des islamistes de la 
secte Boko Haram au Nigeria sont rétablies et prêtes à rentrer 
chez elles, a annoncé vendredi la ministre des Affaires 
féminines, Aisha Jummai Alhassan. 
    Le 14 avril 2014, 270 lycéennes environ avaient été enlevées 
par la secte islamiste dans une école de Chibok, suscitant un 
vif émoi dans le monde.  
    ne soixantaine d'entre elles avaient pu échapper presque 
immédiatement à leurs ravisseurs. D'autres otages ont été 
progressivement libérées depuis, dont 82 jeunes filles en mai et 
24 autres en octobre.    
    A leur libération, les lycéennes ont bénéficié d'une prise 
en charge médicale et psychologique. Certaines d'entre elles ont 
subi des opérations.  
    "Les 106 jeunes filles sont toutes complètement rétablies, 
prêtes à réintégrer leur famille et plus largement la société, 
et à retourner à l'école", a déclaré la ministre lors d'une 
conférence de presse.  
    "Elles sont aujourd'hui dans un état stable, ont surmonté la 
plupart de leurs symptômes de stress post-traumatique, les 
insomnies et les cauchemars sont désormais derrière elles".  
    Il resterait une centaine de lycéennes en captivité et le 
gouvernement négocie actuellement leur libération, a indiqué la 
ministre. 
 
 (Paul Carsten, Arthur Connan pour le service français, édité 
par Gilles Trequesser) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant