Nexity : des fondations pour la reprise

le , mis à jour le
0
Un projet immobilier Nexity, à Lyon. (© Nexity)
Un projet immobilier Nexity, à Lyon. (© Nexity)

Insubmersible Nexity. Alors que le marché de la promotion immobilière boit la tasse depuis quatre ans, le premier promoteur coté français surnage en Bourse. Non seulement l’action a dépassé son niveau de 2011, mais elle teste des résistances pour déborder vers des cours oubliés depuis 2007. Une performance car le promoteur doit lutter contre des courants contraires. 

Un résultat net 2014 divisé par trois. Avec un niveau de mises en chantier au plus bas depuis 1973, le millésime 2014 a été éprouvant. Certes, le chiffre d’affaires résiste avec un recul limité de 3,8%, à 2,63 milliards d’euros. Mais le résultat net a été divisé par trois, à 35,7 millions, affecté par une dépréciation de 50 millions de survaleurs. Pourtant l’action n’a guère dévié de sa trajectoire positive. 

Prudence, diversification et innovation. Nexity ne met pas tous ses œufs dans le seul panier du résidentiel. Le promoteur revendique pourtant 12% de parts de marché en France, avec une place forte en Île-de-France (19%). Acteur significatif de l’immobilier de bureau (10% de parts), il réalise aussi 18% de ses facturations dans les services (syndics de gestion), un amortisseur de con­joncture. Cette activité moins rentable, avec marge opérationnelle de 4,1% en 2013, devrait devenir une vache à lait puisque le groupe table sur 10% peut-être dès

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant