Neuf djihadistes présumés tués par la police au Bangladesh

le
0
 (Actualisé avec détails) 
    DACCA, 26 juillet (Reuters) - La police du Bangladesh a tué 
neuf djihadistes présumés, soupçonnés d'avoir commencé à 
fomenter une attaque similaire à celle qui a visé un restaurant 
le 1er juillet, au cours de laquelle 22 personnes avaient été 
tuées, a annoncé le chef de la police nationale. 
    Les responsables de la police ont précisé que les neuf 
hommes s'étaient terrés dans un immeuble de Kalyanpur, un 
quartier des faubourgs de la capitale du pays Dacca, ajoutant 
qu'ils avaient ouvert le feu au moment où les forces de sécurité 
ont tenté d'entrer dans le bâtiment. 
    Les militants présumés, qui ont crié "Allahou Akbar" (Dieu 
est le plus grand) lors des échanges de tirs avec la police, 
sont des membres présumés du e Jamaat-ul-Mujahideen Bangladesh 
(JMB), une organisation interdite qui prêté allégeance à l'Etat 
islamique. 
    "Ils portaient des tenues noires, des turbans et des sacs à 
dos...à l'image de ce que portaient les assaillants du café", a 
dit à des journalistes le chef de la police Shahidul Hoque, 
ajoutant qu'un militant blessé avait été capturé. 
    "Ils préparaient une attaque de grande ampleur dans la 
capitale comme celle du restaurant." 
    En tout début de mois, cinq islamistes bangladais, pour 
certains issus de milieux aisés et progressistes, ont fait 
irruption dans un restaurant de Dacca fréquenté par les 
expatriés et ont tué plus de 20 clients, pour la plupart de 
nationalité étrangère, avant d'être abattus quelques heures plus 
tard lors de l'assaut donné par les forces de l'ordre. 
 ID:nL8N19O02Q  
    L'Etat islamique, qui a prédit d'autres attaques au 
Bangladesh, a revendiqué l'attentat du 1er juillet mais le 
gouvernement estime que l'organisation extrémiste n'a aucune 
présence dans le pays.  ID:nL8N19S1KM  
 
 (Ruma Paul et Serajul Quadir, Julie Carriat et Benoît Van 
Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant