Net rebond à la Bourse de Paris

le
0

(lerevenu.com) - «La réaction négative du marché à très court terme montre à quel point la sensibilité au discours de la Banque centrale reste forte», soulignent dans une note le courtier Aurel BGC. «Bien qu'aucun changement n'était attendu pour la réunion, il semble que les investisseurs espéraient un commentaire suggérant que la mise en place d'un quantitative easing (assouplissement monétaire via des rachats de dettes souveraines notamment, ndlr) était imminent», souligne de son côté Stan Shamu, un stratégiste de IG. Mais selon Aurel, «il est peu probable que le mouvement de la veille ne change durablement le sentiment de marché».

Face à des pressions très fortes sur les prix, à cause notamment de la baisse du prix du pétrole, l'institution de Francfort a «intensifié les préparatifs» pour de nouvelles mesures de soutien à l'économie, a assuré lors d'une conférence de presse son président, Mario Draghi, qui a précisé que «plusieurs options de QE» étaient à l'étude. L'acronyme «QE» (assouplissement quantitatif en français) désigne des rachats massifs d'actifs, y compris de dette publique, par les banques centrales, tels que pratiqués ces dernières années par la Fed américaine.

De son côté, la banque centrale américaine se dirige progressivement vers moins de soutien, à mesure que l'économie s'améliore dans le pays.

A ce titre, les

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant