Natixis est mise en examen dans le cadre de la crise des subprimes

le
1

(NEWSManagers.com) - Natixis a annoncé avoir été mise en examen dans le cadre d'une procédure d'instruction judiciaire ouverte en 2010, à raison de deux communiqués diffusés au second semestre 2007, au début de la crise des subprimes. Selon L'Agefi, cette mise en examen pour " informations trompeuses" découle d'une plainte pénale déposée en 2009 et coordonnée par l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam), présidée par Colette Neuville. Huit ans après, " nous commencions à désespérer mais avons repris espoir en octobre dernier, lorsque la juge a auditionné certains plaignants" , déclare-t-elle. L'Adam, qui dit représenter un millier de petits porteurs, a porté plainte contre la banque pour informations trompeuses, comptes inexacts et distribution de dividendes fictifs, au sujet de sa communication financière de 2006 à 2009.

Natixis déclare dans son communiqué qu'elle " considère avoir fourni au public, en toute sincérité, les informations dont elle disposait sur ses expositions, au fur et à mesure de l'identification des risques sous-jacents. A cet égard, la mise en examen ne questionne que l'information diffusée par Natixis dans deux communiqués de 2007, et ne remet en cause ni sa communication ultérieure, ni sa communication antérieure" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2458840 il y a 10 mois

    Ce qui est étrange c'est qu'aux US, les personnes sont condamnées et pas forcément les sociétés et chez nous c'est l'inverse.