Mr Bricolage restructure son réseau et supprime 238 postes

le
2
    * La quasi-totalité des magasins en propre cédée aux 
franchisés 
    * Suppression de 238 postes sur un effectif total de 2.507 
    * Provisions estimées à 65 mlns d'euros 
 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 16 novembre (Reuters) - Mr Bricolage  MBRI.PA  a 
annoncé mercredi un plan stratégique prévoyant son recentrage 
sur son activité de services aux réseaux, passant par la cession 
ou la fermeture de ses magasins intégrés et la suppression de 
près de 10% de ses effectifs. 
    Ce plan baptisé "rebond" vise à permettre au groupe de 
"renouer avec une croissance durable grâce à une redéfinition de 
son offre, une accélération de sa transformation digitale et une 
optimisation de son organisation", indique Mr Bricolage dans un 
communiqué. 
    Il lui donnera des marges de manoeuvre supplémentaires pour 
investir, développer son activité et sa rentabilité, 
ajoute-t-il. 
    Le spécialiste du bricolage entend ainsi céder à ses 
franchisés la quasi-totalité de ses magasins détenus en propre, 
dont la perte opérationnelle a atteint 12,0 millions d'euros en 
2015. 
    Une trentaine de magasins seront ainsi cédés dans les deux 
ans, trente autres feront d'abord l'objet d'investissements 
visant à pérenniser leur activité avant leur cession (quelque 13 
millions d'euros y seront investis dès 2017) tandis que 17 
magasins structurellement déficitaires seront fermés en 2017. 
    Le groupe, qui détient aujourd'hui 87 magasins intégrés, 
compte au total un réseau de 759 points de vente en France 
constitué de magasins franchisés aux enseignes Mr Bricolage et 
Les Briconautes et d'affiliés indépendants sans enseigne 
rattachés à la même centrale d'achats. 
    Ces mesures se traduiront par la suppression de 238 postes 
sur un effectif total de 2.507. 
    Mr Bricolage indique qu'il "mettra tout en œuvre pour 
proposer des solutions favorisant le repositionnement des 
salariés concernés au sein du groupe ou de concrétiser un 
nouveau projet professionnel à l'extérieur". 
    Des provisions (nettes d'impôts) liées à cette 
restructuration, incluant des charges exceptionnelles de 
personnel et des dépréciations de goodwill et de stocks, sont 
estimées à environ 65 millions d'euros et impacteront les 
résultats 2016. 
    Délesté de ses magasins, le groupe entend se focaliser sur 
ses activités de services à son réseau, comme la gestion de la 
centrale d'achat, la logistique et les services support 
(informatique ou recrutement). 
    En 2015, le groupe a vu son résultat net chuter de 31,5% à 
9,6 millions d'euros et son bénéfice opérationnel reculer de 21% 
à 21,0 millions, sur un chiffre d'affaires consolidé en baisse 
de 2,7% à 529,5 millions. 
    La cotation de l'action Mr. Bricolage, suspendue ce mercredi 
à la demande de la société, reprendra jeudi 17 novembre à 
l'ouverture des marchés.    
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/2eFNjuB              
 
 (Edité par Matthieu Protard) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dnrt il y a une semaine

    A cela il faut ajouter qu'au 1er janvier 2017, 17 magasins Bricolex quittent l’organisation les Briconautes Groupe Mr Bricolage pour rejoindre celle de Weldom

  • mpoinsi1 il y a 3 semaines

    Service clients déplorable, voilà le résultat...Exemple avec une tondeuse à gazon électrique de marque monsieur bricolage achetée cet été dans un de leurs magasins en Vendée et dont le moteur après la 3eme utilisation. Réponse du magasin: sans doute dû à une mauvaise utilisation, donc pas de prise en garantie. (Les grosses tontes étant réalisées par un jardinier professionnel, l'appareil n'a tondu que de l'herbe courte, mais une trace de gravillon sur la lame suffit pour jeter le doute...)