Mester (Fed) dit qu'une hausse progressive de taux reste adaptée

le
0
    STOCKHOLM, 5 juin (Reuters) - Le dernier rapport décevant 
sur l'emploi aux Etats-Unis ne modifie pas la situation 
économique générale et une hausse progressive des taux reste 
appropriée, a déclaré samedi la présidente de la Réserve 
fédérale de Cleveland, Loretta Mester.  
    La Fed a relevé ses taux en décembre pour la première fois 
en près de dix ans. Mais la poursuite de ce resserrement de la 
politique monétaire américaine s'est avérée difficile à mettre 
en oeuvre et la plupart des économistes interrogés par Reuters 
n'attendent pas de nouvelle hausse avant le mois de septembre.   
    "Je pense toujours que pour d'atteindre nos objectifs de 
politique monétaire, une hausse progressive des taux des Fed 
funds est appropriée" a-t-elle dit à la presse à Stockholm, tout 
en ajoutant que le calendrier et le rythme de ces hausses de 
taux dépendraient de l'évolution des indicateurs économiques.  
    La prochaine réunion de la Fed aura lieu les 14 et 15 juin. 
    L'économie américaine n'a créé en mai que 38.000 emplois, le 
nombre le plus faible depuis plus de cinq ans, qui souligne 
certaines faiblesses du marché du travail et pourrait dissuader 
la Fed de relever ses taux dans un avenir proche.   
    "Il ne faut pas tirer trop de conclusions à partir d'un seul 
chiffre mais il fera certainement partie des indicateurs que 
nous prendrons en compte à la réunion du FOMC de juin et le 
reste de l'année", a dit Loretta Mester, qui dispose cette année 
d'un droit de vote au comité de politique monétaire de la Fed.  
    "Je pense que la faiblesse du chiffre de l'emploi n'a pas 
modifié fondamentalement mes perspectives sur l'économie." 
 
 (Simon Johnson et Daniel Dickson, Juliette Rouillon pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant