Maurel & Prom ne s'engage pas sur un retour du dividende versé en 2015

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Quelques centaines d'actionnaires étaient réunis à l'occasion de l'assemblée générale du 12 juin. Les dirigeants y ont présenté les récents développements de la société et les comptes 2013. Le président, Jean-François Hénin, a rappelé que son objectif était de rapprocher sa société d'une autre junior pétrolière ou de la vendre à un acteur industriel ou financier, en mesure de mieux assurer son développement.

Le président du conseil d'administration estime que Maurel & Prom n'est pas d'une taille suffisante pour capter les opportunités de son marché, mais aussi pour bénéficier d'un niveau de valorisation à la mesure de son potentiel. « Depuis trois ou quatre ans, le prix des sociétés de notre niveau est déprécié », juge Jean-François Hénin.   Concernant la production d'or noir, les dirigeants visent toujours 35.000 barils par jour au Gabon d'ici la fin de l'année, contre environ 24.000 barils par jour aujourd'hui. La baisse enregistrée depuis le début de l'exercice est due à des opérations de maintenance qui sont désormais quasiment terminées. En Tanzanie, le pipeline qui devrait permettre l'écoulement du gaz produit par Maurel & Prom (entre autres) est en cours d'installation. Les premières productions sont attendues en juin 2015.   Interrogé sur un retour du dividende versé en 2015, le président n'a pas souhaité s'engager. Il «n'est pas certain » que le groupe reprenne la distribution

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant