Malgré des résultats probablement encore dans le rouge en 2016, le potentiel sur le long terme reste intact (Gaussin)

le
0

PUBLICATION RES./CA

ACTUALITÉ

Principales informations :

• Chiffre d’affaires de 9,1m€ au S1 2016 vs 4,3m€ au S1 2015.

• Le chiffre d’affaires des activités MTO profite pleinement des nouvelles

technologies.

• Le chiffre d’affaires de la division ATT reste décevant.

• 116m€ de carnet de commandes.

ANALYSE

Le carnet de commandes s’est contracté de 5% au S1 2016, indiquant que les prises de commande n’ont pas été suffisantes pour compenser les ventes enregistrées au S1 2016. Ce constat ne nous inquiète pas outre mesure. Les prises de commandes pour une entreprise telle que Gaussin sont généralement irrégulières et les contrats peuvent actuellement représenter plusieurs années de chiffre d’affaires.

Les performances de la division ATT ont encore été pénalisées par la livraison avec retard des Power Packs Full Elec de la part du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique). De fait, le chiffre d’affaires de la division ATT ne tient compte que des ventes de Docking Station et de Terminal Trailers, ce qui est plutôt décevant. Les ventes n’ont représenté que 5,9m€ au S1 16, en hausse par rapport au S1 2015 (3,8m€ de chiffre d’affaires), mais en net repli par rapport au S1 2014 (16,3m€).

Gaussin a heureusement bénéficié d’une forte progression du chiffre d’affaires généré par le MTO (Make-To-Order), à 3,2m€ au S1 2016 contre 0,5m€ au S1 2015. Selon la direction, Cette activité profite pleinement des nouvelles technologies développées par le groupe Gaussin comme l’électrification des véhicules et leur automatisation. Toutefois, compte tenu du carnet de commandes à fin juin 2016 (0,5m€ de chiffre d’affaires attendu dans la division MTO contre 3,1m€ à fin décembre 2015), nous estimons que le groupe ne sera pas en mesure de réitérer cette bonne performance au S2 2016. Selon nous, le chiffre d’affaires de la période dans le MTO atteindra 0,5m€.

Concernant la gamme ATT, la direction a déclaré que la ligne d’assemblage des Power Packs Full Elec sera mise en service au cours de l’été et devrait avoir une capacité annuelle de production de 100 unités par an, avec une seule équipe. En outre, elle a confirmé que les composants pour l’assemblage d’un premier slot de 20 Power Packs Full Elec sont en stock ou en commande. Par conséquent, sachant que 1/15 des commandes de CES Container Handling devraient être satisfaite en 2016 (5 unités), nous estimons à 3m€ le chiffre d’affaires généré par le groupe, dont 0,3m€ dans la location. En outre, nous estimons que Gaussin devrait être en mesure de livrer 15 ATT Full Elec à Akansel pour environ 5,5m€.

Concernant la gamme ATM, la direction a déclaré que son distributeur s’attendait à réaliser les premières ventes au S2 2016. Nous sommes plus prudents. Nous n’attendons que les premières prises de commandes au S2 2016 et les premières ventes en 2017.

Par conséquent, nous anticipons un chiffre d’affaires de 9,3m€ au S2 2016, et donc de 18,4m€ sur l’ensemble de l’exercice, très inférieur à notre estimation actuelle pour 2016 (29,6m€). Considérant que le break-even de Gaussin se situe au-delà de 30m€ de chiffre d’affaires, nous allons réviser en forte baisse notre estimation de résultat net pour 2016.

Les négociations autour d’un partenariat avec TTL se poursuivent. Elles pourraient se solder par la formation d’une joint-venture ou par une participation dans Gaussin.

Gaussin travaille toujours à son adossement avec un groupe avec la

collaboration du département Corporate Finance d’une banque d’investissement. Nous continuons de penser qu’il s’agit d’une étape nécessaire et que, sans partenaire industriel, Gaussin aura du mal à respecter un carnet de commandes composé en grande partie par la location, activité fortement consommatrice de capital. De fait, nous attendrons l’entrée d’un partenaire industriel dans le capital de Gaussin avant d’adopter une recommandation plus positive sur l’action.

Suite au dépôt de leur offre en novembre 2015, le groupe Gaussin et son partenaire, la société industrielle chinoise CIMC, ont obtenu une part de l’appel d’offre soit 2 des 20 AGV (Automated guided vehicles) dans le cadre de l’automatisation du port de Singapour. Il s’agit d’une très bonne nouvelle puisque l’opérateur du port a référencé Gaussin et CIMC parmi ses fournisseurs d’AGV, segment sur lequel le besoin est évalué à 1500 unités dans les années à venir.

IMPACT

Nous sommes une nouvelle fois déçus par les résultats publiés par le groupe. Cette publication nous conduit à abaisser nos prévisions pour 2016. Nous tablons désormais sur un résultat net fortement négatif en 2016, comme lors des exercices précédents. Cependant, nous restons confiants sur la qualité des produits et leur potentiel. Par conséquent, même s’il se peut que nous abaissions notre objectif de cours, nous ne prévoyons pas de changer de recommandation.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant