LVMH et Google mettent fin à leur contentieux sur Vuitton

le
0

PARIS, 4 septembre (Reuters) - LVMH LVMH.PA et Google GOOGL.O ont annoncé jeudi avoir conclu un accord mettant fin au contentieux opposant depuis près de dix ans Louis Vuitton et le moteur de recherche. LVMH reprochait à Google d'associer Louis Vuitton, à partir de mots clé et via les liens sponsorisés, à des publicités pour des produits de contrefaçon. "Les deux parties s'engagent à renforcer les ressources déjà déployées actuellement par les deux groupes pour lutter contre la publicité et la vente en ligne des produits de contrefaçon" a indiqué LVMH dans un communiqué, sans plus de précision. Condamné en 2005, le groupe américain avait fait appel, avant que la Cour de cassation ne transmette le dossier à la Cour européenne de justice, qui lui avait également donné raison. L'affaire avait ensuite été renvoyée en cour d'appel. Cette annonce intervient au lendemain de l'accord de paix signé entre LVMH et Hermès HRMS.PA , par lequel le géant mondial du luxe a finalement accepté de sortir du capital du sellier via un schéma permettant cependant au PDG de LVMH, Bernard Arnault, d'en conserver 8,5% via sa holding familiale. ID:nL5N0R411W Mi-juillet, LVMH avait également soldé son contentieux avec eBay EBAY.O remontant à 2008 concernant la vente de produits de contrefaçon sur le site d'enchères en ligne. ID:nL6N0PS2WB (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant