Lorsque les menaces apparentes constituent également des opportunités (Crossject)

le
1

SIGNIFICANT NEWS

ACTUALITÉ

L’EpiPen de Mylan a fait l’objet de sévères critiques de la part des politiques, dont notamment de la “présidente en devenir” Hillary Clinton. Il est reproché au fabriquant de génériques d’avoir augmenté de quelque 500%(!) ces cinq dernières années, à plus de 300$US par unité (soit à plus de 600$US pour un lot de deux unités, contre 76€ en France par exemple), le prix de sa solution auto-injectable d’urgence dans les réactions allergiques sévères.

ANALYSE

À première vue, la nouvelle pourrait sembler défavorable à l’ensemble du secteur (et plus particulièrement à Crossject), renforçant un peu plus les inquiétudes sur le système de santé américain. Alors que ce dernier reste le plus rentable (et de loin) pour l’ensemble des entreprises de l’industrie pharmaceutique, les contraintes qu’il subit sont de plus en plus fortes. A quelques semaines seulement de l’élection présidentielle, le dossier revêt en outre une dimension politique. Cela dit, nous estimons que la nouvelle est en fait favorable au titre : d’abord, parce que dans l’industrie pharmaceutique, comme dans tout autre secteur, un renforcement de la concurrence reste la meilleure façon de faire pression sur les intervenants pour qu’ils réduisent les coûts. En d’autres termes, et même si les approbations réglementaires dépendent, ou devraient surtout dépendre, des critères liés à l’efficacité du produit et à l’absence d’effets secondaires, nous pensons que l’influence des aspects économiques est de plus en plus importante. Ces derniers devraient inciter les autorités à promouvoir la concurrence, une démarche essentielle pour préserver l’efficacité d’une économie concurrentielle. Cela pourrait permettre d’accélérer le développement du dispositif de Crossject sur le marché américain. Deuxièmement, d’un point de vue économique, le prix de vente de l’injecteur de Mylan est largement supérieur à celui de Crossject. Pour mémoire, la société prévoit de vendre son dispositif sans aiguille à 120$US aux États-Unis concernant l’épinéphrine et la naloxone (hypothèse que nous retenons dans nos modèles), un prix très inférieur à celui du dispositif de Mylan (correspondant à 60% de remise). Sans aller jusqu’à affirmer que la volonté politique de réduire les dépenses de santé constitue une bonne nouvelle, dans ce cas particulier, elle pourrait bien se révéler favorable à Crossject en tant que nouvel entrant sur le marché en mesure d’offrir des prix plus abordables et de renforcer la pression sur les leaders du marché qui ont bénéficié, jusqu’à présent, d’une position quasi monopolistique.

IMPACT

Nous laissons nos estimations inchangées. Si Xeneo ne devrait probablement pas pénétrer le marché américain avant 2018 au plus tôt, la nécessité de renforcer la concurrence sur le marché américain est sans aucun doute favorable à Crossject.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • les_sus il y a 3 mois

    Zeneo ... Pas xeneo... Quand il veut il relit son papier ...