Libération d'un opposant égyptien après deux ans de détention

le
0

LE CAIRE, 13 août (Reuters) - L'opposant égyptien Aboul Ela Madi, partisan du président déchu Mohamed Morsi, a été libéré mercredi après près de deux années de détention provisoire, a déclaré son fils Ahmed. La justice a ordonné sa remise en liberté il y a deux jours, la loi égyptienne limitant à deux ans la durée de la détention provisoire. Le dossier n'est pas clos pour autant, a précisé Ahmed Madi, qui est avocat. Aboul Ela Madi avait été arrêté pour des violences survenues entre partisans et adversaires de Mohamed Morsi et des Frères musulmans en juillet 2013, au moment de la destitution par l'armée du premier président démocratiquement élu d'Egypte. Agé de 57 ans, Aboul Ela Madi a été membre de la confrérie qu'il a quittée pour fonder en 1996 un parti islamique plus modéré et ouvert. Son parti Wasat (Centre) n'a été légalisé en 2011, après le renversement du président Hosni Moubarak. (Mahmoud Mourad; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant