Les valeurs qui vont profiter de la baisse de la fiscalité des entreprises

le
0
Nexity, Iliad et surtout Elis devraient profiter de l'allégement de la fiscalité des entreprises. (© Nexity / Iliad / Elis)
Nexity, Iliad et surtout Elis devraient profiter de l'allégement de la fiscalité des entreprises. (© Nexity / Iliad / Elis)

À Saint-Symphorien (Deux-Sèvres), le Premier ministre a profité, hier, de la présentation de son «plan d'actions» destiné aux PME pour confirmer une brassée de bonnes nouvelles fiscales pour les entreprises : suppression de la taxe de 3% sur les dividendes, abandon du projet de surtaxe sur les groupes réalisant plus d'un milliard d'euros de chiffres d'affaires, baisse de l'impôt sur les sociétés (IS), etc.

Le choc fiscal promis par Emmanuel Macron durant sa campagne aura bien lieu, même s'il se produira finalement, pour l'essentiel, à partir de 2019.

Parmi les mesures fiscales phares, deux auront un impact direct et particulièrement significatif sur les entreprises, notamment celles cotées en Bourse. Tout d'abord, la baisse du taux d'impôt sur les sociétés (IS), qui sera ramené de 33% actuellement à 25%, ensuite, la transformation du CICE (crédit d'impôt pour la compétitivité emploi) en allègement de charges pérenne.

L'impôt sur les sociétés ramené à 25%

S'agissant de l'IS, sa diminution sera progressive sur la durée du quinquennat. Une trajectoire précise, qui sera inscrite dans le projet de loi de finances 2018, a été dévoilée afin de donner de la visibilité aux entreprises. Un taux de 28% s'appliquera l'an prochain sur la seule fraction des bénéfices inférieure à 500 000 euros (le niveau de 33% demeure au-delà).

La véritable baisse de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant