« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems » par Gilles Bazy-Sire (Equity GPS)

le
3

 

Vestas profite à plein de la reprise du marché des énergies renouvelables observée depuis 2013.
Vestas profite à plein de la reprise du marché des énergies renouvelables observée depuis 2013.

Les énergies renouvelables vont concentrer 60% des investissements de production d'électricité d'ici 2035. Leur potentiel de croissance est considérable estime Gilles Bazy-Sire, président d'Equity GPS et membre du Cercle des analystes indépendants.

L'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) a récemment révisé à la hausse l'objectif de sa feuille de route à long terme pour l'éolien : de 2,5% de l'électricité mondiale en 2013, cette source pourrait générer entre 15% et 18% du total en 2050, pour autant que les cadres réglementaires nationaux évoluent favorablement et que les progrès technologiques soient au rendez-vous (coût-efficacité, absorption de l'électricité produite par les réseaux, stockage de l'électricité inutilisée, etc...).  

La matérialisation de cette projection impliquerait une multiplication par huit du parc installé, de 300 GW en 2013 à 2 300/2800 GW en 2050. De 2014 à 2035, 60% des investissements de production d'électricité vont être dédié aux renouvelables, dont 34% pour l'éolien (hydroélectrique 26%, solaire 22%, biomasse et divers 18%).

Tous les pays du monde sont concernés.

Aux États-Unis, malgré le boom du gaz de schiste, l'AIE prévoit que la consommation d'énergie renouvelable va progresser de 12% entre 2012 et 2015. Il est probable que cette projection sera renforcée et prolongée par les effets du « Clean Power Act » annoncé le 2 juin 2014, qui ambitionne de permettre la réduction de 30% des émissions de CO2 à horizon 2030 (par rapport au niveau de 2005) avec une méthode décentralisée et différenciée État par État.

En Europe, l'objectif est d'augmenter de 13% en 2013 à 20% d'ici 2020 le poids du renouvelable dans la consommation d'énergie finale.   

 

« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems &raqu
« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems » par Gilles Bazy-Sire (Equity GPS)

Enfin, les perspectives en Chine, où la pollution de l'air lié aux centrales au charbon constitue un enjeu majeur de santé publique, sont très prometteuses : d'ici à 2035 les investissements en énergie renouvelable y dépasseront la somme de ceux engagés en Europe, aux États Unis et au Japon.

Les énergies renouvelables disposent donc d'un potentiel de croissance considérable dans le monde. Malgré des performances boursières parfois spectaculaires en 2013, ce potentiel paraît ne pas être encore totalement pris en compte par les investisseurs dans le cas de quelques mid-caps, dont les producteurs de turbines éoliennes Vestas (danois, leader mondial des turbines à grande puissance), et Nordex (allemand, producteur d'éoliennes à moyenne puissance).

En particulier, Vestas. La société a mené en 2011 et 2012 un programme important de restructuration pour réduire les coûts fixes et augmenter l'efficacité de son organisation dans toutes ses dimensions (arrêt des activités non rentables, simplification de la structure managériale, centralisation des fonctions financières, baisse de près de 20% du nombre d'employés). La reprise spectaculaire du marché des énergies renouvelables observée en 2013 et 2014 a donc joué à plein sur les performances économiques et financières de la société, pilotée depuis peu par un nouveau PDG ayant fait ses preuves dans le domaine de la gestion de projets dans un environnement mondial et d'hyper croissance.

Vestas, qui  bénéficie depuis plusieurs trimestres d'une dynamique des perspectives parmi les plus favorables au monde, a confirmé à l'occasion de son annonce de résultats pour le T1 2014 la poursuite de cette tendance  favorable :

  • Nouvelles commandes +84% (dénombrées en MW)
  • Chiffre d'affaires : +17% 
  • EBIT : 40mEUR (vs -108mEUR)
  • Résultat net : +2mEUR (vs -151mEUR)

Vestas se situe actuellement dans le cadran nord-est de La Carte des Actions d'EQUITY GPS qui rassemble les entreprises à valorisation attractives et aux perspectives financières relativement bien orientées, paraissant relever d'une inefficience ponctuelle des marchés.

A l'inverse, dans le même secteur, SMA Solar Tech AG (Allemagne), DONGFANG ELECTRIC Corp (Chine) et SUNEDISON (USA) paraissent dangereuses aux niveaux actuels compte tenu de leurs valorisations élevées et de leurs perspectives peu attractives.

« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems &raqu
« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems » par Gilles Bazy-Sire (Equity GPS)

Gilles Bazy-Sire

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d'analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

 

« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems &raqu
« Les valeurs du secteur des énergies renouvelables dans le monde et l'exemple de Vestas Wind Systems » par Gilles Bazy-Sire (Equity GPS)

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M128267 le jeudi 17 juil 2014 à 16:36

    Gilles je suis sûr que tu n'as pas dépensé un sous pour acheter cette action en ht de cycle alors que tu as probablement pris du cgg et du vk en bas de cycle alors je te remercie de m'indiquer une valeur qui peut être vendu à découvert si le marché l'autorise.

  • pepitobo le jeudi 17 juil 2014 à 15:01

    que de manipulations avec l'accord bienveillant des autorités...mais gare au reveil il risque tres brutal et tres...couteux

  • flexmoul le jeudi 17 juil 2014 à 14:38

    Le cercle des anal-liste indépendants. C'est sûr ils doivent se le faire élargir le cercle. Ils ne savent même pas lire un graphique car on voit que Vestas=valeur survalorisée.D'ailleurs, tout ce segment des soit-disant nouvelles énergies renouvelables ne vit que PAR les subventions monstrueuses qui vont se tarir avec la gestion plus rigoureuse de la dépense publique