Les ports pétroliers libyens "sûrs" après le départ d'une milice

le
0

BENGHAZI, 31 mars (Reuters) - La force chargée d'assurer la sécurité des ports pétroliers libyens de Ras Lanouf et Es Sider a jugé lundi la situation suffisamment calme pour rouvrir les terminaux, après le retrait d'une milice rivale. "Les ports pétroliers sont sûrs", a déclaré Ali al Hassi, porte-parole de cette force qui dépend du gouvernement reconnu par la communauté internationale et installé dans l'est du pays. "Nous appelons (la compagnie pétrolière nationale) NOC à lever l'état de force majeure sur ces ports", a-t-il dit. Ras Lanouf et Es Sider ont été fermés en décembre en raison de combats entre sa garde officielle et des forces affiliées au gouvernement concurrent de Tripoli soutenu par la milice islamiste de l'Aube libyenne. L'Aube libyenne a annoncé samedi le redéploiement de ses troupes présentes aux abords des deux grands ports pétroliers pour les envoyer combattre les djihadistes de l'Etat islamique (EI). ID:nL6N0WU0PT (Ayman al Warfalli; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant