« Les plans de la Fed à nouveau contrariés » (Cercle des analystes indépendants)

le
4

La Fed a publié mercredi soir son "Beige Book".
La Fed a publié mercredi soir son "Beige Book".

Mercredi 1er juin à 20h, la Fed a publié la dernière version du "Beige Book" regroupant les commentaires des 12 Fed de districts américaines sur l'activité de leur région respective. Conclusion : l'économie américaine reste fragile, estime Véronique Riches-Flores, et la Fed pourrait encore devoir attendre pour monter ses taux.

C'est devenu un classique ces deux dernières années : la Fed avance d'un pas et recule de deux.

Alors que les minutes de son dernier comité de politique monétaire du mois d’avril semblaient avoir dégagé l'horizon, la Fed promettant un début de normalisation de ses taux directeurs pour les mois à venir, le Beige Book publié hier soir offre bien peu d'éléments susceptibles de convaincre du bien-fondé d'un tel changement de la politique monétaire américaine.

Ce compte-rendu ajoute, en effet, à la panoplie d'indicateurs médiocres publiés ces derniers jours, avec une description des plus réservées de l'état de santé de l'économie américaine. Bloomberg à fait le décompte : les mots "‎modeste" ou "modéré" auraient été utilisés à 23 reprises dans un rapport de six pages décrivant une économie en proie à un manque de dynamisme de la plupart des secteurs ; de l’industrie manufacturière, toujours languissante, aux services tournant au ralenti, sur fond de consommation hésitante. En somme si la croissance se poursuit, c’est à un rythme assurément hésitant, sans amélioration patente par rapport au premier trimestre au cours duquel le PIB n’a cru que de 0,2% (0,8% en rythme annualisé), après respectivement 0,3% et 0,5% aux quatrième et troisième trimestres de l’année dernière.

Indices PMI du climat des affaires aux Etats-Unis . Source : RF Research.
Indices PMI du climat des affaires aux Etats-Unis (manufacturier et dans les services). Source : RF Research.

Le constat n’est guère surprenant à en juger par la tournure des indicateurs publiés ces derniers jours ; faiblesse des enquêtes ISM ou PMI auprès des directeurs d’achat, nouvelle baisse des dépenses d’investissement des entreprises, repli persistant de la confiance des consommateurs, retournement des ventes d’automobiles, baisse de l’activité de construction… Plus surprenante est, en réalité, la volte-face opérée par la Fed lors de son dernier comité de politique monétaire, surtout après le mouvement précisément inverse opéré un mois plus tôt… À se demander s'il ne s'agit pas d'un jeu de poker menteur.

Reste que la banque centrale américaine pourrait ne pas sortir indemne de cette posture, soit en se laissant piéger par son propre jeu et les craintes d’une remontée de l’inflation – à ce stade essentiellement liée aux fluctuations des cours du pétrole -, soit en perdant toute crédibilité à force de girouettes. Car, sauf à ce que les chiffres de l'emploi du mois de mai viennent invalider ce diagnostic morose, la Fed n'aura guère le loisir de relever le niveau de ses taux en juin, pas plus qu'elle n'aura la capacité de préparer le terrain pour un éventuel mouvement en juillet.

Dès lors, si l’éloignement des perspectives de hausses des taux que suggère le Beige book, constitue un facteur de soutien aux marchés américains, cet effet risque fort de n’être qu’éphémère. Après trois mois au cours desquels les indices boursiers internationaux n’ont littéralement rien fait sinon chercher une direction, sans doute n’est-il pas superflu de commencer à réduire son exposition au risque.

Comparaison des principaux indices boursiers mondiaux, base 100 au 1er juin 2015. Source : RF Research.
Comparaison des principaux indices boursiers mondiaux, base 100 au 1er juin 2015. Source : RF Research.

Véronique Riches-Flores, économiste, RichesFlores Research, membre du Cercle des analystes indépendants.

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d’analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Growjons il y a 10 mois

    l'amerique et son modele vont crever

  • roger.he il y a 10 mois

    en effet il est fortement probable que si çà ne baisse pas ,c est que çà montera

  • mlaure13 il y a 10 mois

    La fin de l'humanité avance à grands pas...patience et courage...encore qqs petites décennies, et la messe sera dite...:-(((

  • ternisie il y a 10 mois

    Oui les risques sont bien la...