Les OPC non monétaires renforcent leur exposition obligataire

le
0

(NEWSManagers.com) -

Le flux net des placements du deuxième trimestre en France, qui ressort à 7,6 milliards d'euros, est principalement affecté à des achats nets de titres de créance à long terme pour un montant de 4,1 milliards d'euros, selon des statistiques communiquées par la Banque de France.

En revanche, les actions font l'objet de cessions nettes (-1,1 milliard). En cumul sur douze mois, le flux net des placements des OPC non monétaires redevient positif (+4,5 milliards d'euros) pour la première fois depuis le quatrième trimestre 2010.

Du côté des OPC monétaires, la décollecte du deuxième trimestre 2014, qui s'inscrit à -11,9 milliards d'euros, après des souscriptions nettes de 4,4 milliards au premier trimestre 2014, se traduit notamment par des cessions nettes de titres de créance à court terme (-6,2 milliards d'euros) et une ponction sur les dépôts et autres placements nets (-4,8 milliards).

L'encours des OPC non monétaires s'inscrivaient à 996,8 milliards d'euros, les OPC monétaires affiichant un encours de 276,8 milliards d'euros en données consolidées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant