Les marchés digèrent mal un ensemble d'indicateurs américains décevants

le
1

Plusieurs indicateurs américains relatifs aux ventes au détail et aux prix à la production (différents des prix à la consommation) ont déçu les opérateurs à partir de 14h30.
Plusieurs indicateurs américains relatifs aux ventes au détail et aux prix à la production (différents des prix à la consommation) ont déçu les opérateurs à partir de 14h30.

Alors que les marchés européens venaient d’effacer leurs pertes de la matinée, plusieurs indicateurs économiques américains, attendues à 14h30, ont déçu les opérateurs et provoqué un retour du CAC40 dans le rouge, dans le sillon des futures sur les indices américains.

Les prix à la production « core » (hors énergie et produits alimentaires), attendus globalement stables, se sont contractés en septembre (-0,3%) par rapport à août, et ne progressent plus que de 0,8% sur un an (contre 1,2% attendu).

Les prix à la production « non core » (comprenant l’ensemble des secteurs économiques) se sont contractés de 1,1% en septembre par rapport à août, contre 0,7% attendu.

Les ventes au détail « brutes » se sont contractées de 0,1% en septembre par rapport à août ; le chiffre était attendu en hausse de 0,3%. Un autre chiffre sur les ventes au détail « non brutes » est ressorti relativement conforme aux attentes : +0,1% contre +0,2% attendu.

Les ventes au détail hors automobile et essence sont ressorties au même niveau qu'au mois d’août ; le consensus des analystes tablait sur une hausse de 0,3%.

Les données sont compilées par le site Investing.com et donnent globalement le sentiment d'une stagnation de l'activité commerciale américaine lors du mois dernier, avec une légère contraction des perspectives d'inflation. Attention toutefois : les prix à la production ne constituent pas directement des chiffres d'inflation, bien qu'ils en soient à la base : l'inflation correspond à l'évolution des prix à la consommation qui sera publiée demain.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 14 oct 2015 à 15:29

    on veut faire partir les petits porteurs ..?