Les marchés décrochent, déboussolés par un horizon économique bouché

le
0
DR
DR

Le feu couvait depuis plusieurs jours mais l'incendie s'est déclenché à Wall Street, qui a subitement décroché dans l'après-midi, allant jusqu'à perdre plus de 2% et provoquant une débâcle en Europe. La Bourse américaine a ensuite quelque peu réduit ses pertes mais a néanmoins terminé sur un net recul: Son indice vedette DJIA a chuté en clôture de 1,06%, après avoir perdu jusqu'à 2,80% en séance, et celui de la Bourse électronique Nasdaq a limité ses pertes à -0,28%. L'indice SP500, plus large, a perdu 0,81%. En Europe, la journée a été sanglante: la Bourse de Paris a concédé 3,63% en clôture, Francfort 2,87%, Londres 2,83% et Milan 4,44%. Athènes s'est effondré de 6,25%. «L'Europe est à la peine, la Chine ralentit considérablement" et même si l'économie américaine» ne se porte pas trop mal, elle n'avance pas non plus à une vitesse folle, comme l'ont rappelé les chiffres" diffusés mercredi, a relevé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. Les trois indicateurs publiés mercredi outre-Atlantique ont été mauvais : les ventes de détail ont marqué en septembre leur premier recul depuis janvier, l'activité industrielle a fortement ralenti dans la région de New York et les stocks des entreprises ont progressé. L'économie américaine semble s'inscrire sur «une trajectoire de croissance modeste», a commenté Steven Ricchiuto de Mizuho Securities. Depuis le début du mois, les Bourses reculaient déjà à mesure que grossissaient

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant