Les investisseurs se tournent vers les obligations émergentes et l'or

le
0

(NEWSManagers.com) -

Le contrecoup

du vote britannique en faveur du Brexit continue de se faire sentir dans

le segment des actions européennes alors que la faiblesse persistance

des taux a poussé les investisseurs à se concentrer la semaine dernière

sur les obligations émergentes et l'or.

Durant la semaine au 6 juillet, les fonds dédiés aux obligations

émergentes ont enregistré des entrées nettes de 3,4 milliards de

dollars, un montant jamais vu dans les statistiques communiquées par

Bofa Merrill Lynch

Global Research qui utilise des données du spécialiste de l'évolution

des flux dans le monde EPFR Global. Les fonds spécialisés sur les

obligations à haut rendement ont attiré des souscriptions nettes pour un

montant de 2,8 milliards de dollars, le plus élevé des seize dernières

semaines. Les fonds investis dans les obligations en catégorie

d'investissement ont pour leur part engrangé des entrées nettes de 3,2

milliards de dollars. Au total, les fonds obligataires ont enregistré

une collecte nette de 14,4 milliards de dollars, la plus élevée depuis

le mois de février l'an dernier.

Du côté des actions, les fonds d'actions européennes restent peu

recherchés par les investisseurs qui ont réduit leur exposition de 4,4

milliards de dollars. Les fonds d'actions britanniques ont subi des

sorties nettes de plus de 1 milliard de dollars et les fonds d'actions

américaines ne sont pas en reste, avec des rachats pour un montant net

de 3,3 milliards de dollars.

Les fonds dédiés à l'or ont engrangé des entrées nettes pour un montant

record d'un peu plus de 4 milliards de dollars, jamais vu depuis 2005,

date à laquelle Bank of America Merrill Lynch a commencé à collecter des données sur les flux. De leur côté, les fonds monétaires ont attiré 14,3 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant