Les investisseurs se ruent sur l'émission obligataire de Dell

le
0
    par Hillary Flynn 
    NEW YORk, 17 mai (IFR) - Les ordres des investisseurs 
atteignaient au moins 85 milliards de dollars (75 milliards 
d'euros) mardi matin sur la future émission obligataire de Dell 
 DI.UL , lequel compte par ce biais financer l'acquisition du 
spécialiste du stockage informatique EMC  EMC.N , selon des 
sources du marché. 
    L'emprunt promet d'être l'un des plus importants émis cette 
année, dans la catégorie d'investissement, et son montant 
pourrait être relevé à 19 milliards de dollars au lieu des 16 
milliards pour l'instant anticipés. 
    Cette émission en six tranches doit être mise à prix dans le 
courant de la journée. Elle est dans la catégorie 
d'investissement même si l'émetteur lui-même est noté en 
catégorie spéculative. 
    Au vu de la demande, Dell a resserré la fourchette 
indicative des spreads de 37,5 à 62,5 points de base (pdb) sur 
la totalité des tranches, a dit mardi l'une des banques chefs de 
file de l'émission à IFR, un service de Thomson Reuters. 
    La nouvelle fourchette indicative est celle-ci: T+262,5 pdb 
sur le trois ans, T+325 pdb sur le cinq ans, T+400 pdb sur le 
sept ans; T+437,5 pdb sur le 10 ans, T+562,5 pdb sur le 20 ans 
et T+587,5 pdb sur le 30 ans, des écarts susceptibles encore de 
varier de 12,5 pdb au plus. 
    Même si l'emprunt suscite un intérêt massif des questions 
demeurent sur l'avenir de l'entité issue et de la fusion et en 
particulier sur sa dette, qui dépasserait les 50 milliards de 
dollars.  
    "Le niveau de mise à prix paraît attrayant", dit Bill Zox 
(Diamond Hill Capital Management). "Mais on est préoccupé par le 
déclin du stockage et des serveurs sur le long terme".  
    Bank of America Merrill Lynch, Barclays, Citigroup, Credit 
Suisse, Goldman Sachs et JP Morgan sont teneurs de livres.  
    Dell compte également émettre un emprunt "junk" de 3,25 
milliards de dollars, ainsi qu'une autre émission totalisant 
dans les huit milliards de dollars, dans le cadre d'un plan de 
financement de 41 milliards de dollars pour l'acquisition d'EMC. 
     
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc 
Joanny) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant