Les investisseurs retail se mettent à la gestion alternative

le
0

(NEWSManagers.com) - En quête de rendement dans un environnement de taux toujours très

bas, les investisseurs retail européens sont de plus en plus nombreux à

se tourner vers la gestion alternative, ce qui constitue autant

d'opportunités pour les gestionnaires d'actifs prêts à faire preuve de

souplesse sur la structure des commissions, selon une des dernières livraisons

du Cerulli Edge " European Monthly Product Trend Edition" .

Les fournisseurs ont ainsi tendance à rendre les véhicules

jusqu'ici fermés plus accessibles, avec une offre de fonds alternatifs

liquides désormais disponibles sur nombre de plateformes. Au nombre de

500, les actifs sous gestion de ces fonds ont plus que doublé depuis la

fin de 2011 pour atteindre 255 milliards d'euros à fin juin 2015.

Les marchés d'actions surévalués et les rendements négatifs sur les

obligations ont incité les investisseurs à envisager des solutions

d'investissement plus complexes, y compris des stratégies considérées

comme très risquées. Pour vraiment tirer parti de cette tendance, les

gestionnaires d'actifs devraient revoir leur tarification, estime

Cerulli, en abandonnant par exemple les commissions de surperformance et

en proposant des prospectus clairs et facilement compréhensibles.

Cerulli prend l'exemple du nouveau Liquid Alternatives Fund lancé

en août dernier par Aberdeen Asset Management qui affiche un total des

frais sur encours de 1,7% mais qui n'a pas de commission de

surperformance. Le fonds a " surperformé" au mois d'août, avec une perte

limitée à 0,15% contre un recul de près de 7% pour les actions dans le

monde.

.

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant