Les CGP plongent dans l'ère digitale

le
0

(NEWSManagers.com) - L'inquiétude a fait place à une certaine sérénité. Très préoccupés l'an dernier par la montée du digital, les conseillers en gestion de patrimoine sont beaucoup plus confiants cette année, selon une enquête réalisée par Patrimonia à l'occasion de la 23ème édition du salon qui réunit à la fin du mois les professionnels du patrimoine et qui est axée cette année sur la mutation du métier de conseil à l'heure des nouveaux outils digitaux.

La transformation digitale est ainsi de mieux en mieux accueillie dans la profession et 82% des professionnels interrogés pensent que cette évolution sera un atout pour leur cabinet quand plus du tiers anticipait un impact négatif, voire très négatif sur leur métier en 2015, selon l'étude Morningstar réalisée à l'été 2015. La digitalisation des activités des professionnels du patrimoine est déjà bien avancée. Pour 64% d'entre eux, elles est en cours tandis que 24% prévoient de la mettre en place dans les deux prochaines années et que 6% l'ont déjà terminée. Une minorité d'irréductibles (6%) ne l'envisagent pas du tout au cours des deux prochaines années.

Et pourtant! Les avantages de la digitalisation peuvent être nombreux, avec tout d'abord la possibilité de mieux répondre ainsi aux contraintes réglementaires pour 52% des professionnels interrogés, de développer les relations clients existantes (29%), voire de recruter de nouveaux clients (14%).

Cela dit, les CGP ne pensent pas qu'un " robo-adviser" puisse venir les supplanter. La relation client physique reste primordiale et 62% des professionnels pensent qu'il n'est pas possible aujourd'hui de donner une recommandation personnalisée totalement digitale. La raison principale évoquée étant le besoin d'échanges physiques pour connaître son client. Résultat, 61% des CGP ne craignent pas la concurrence des nouveaux acteurs du numérique pour leur activité. Et ils estiment aussi que les partenariats avec les fintech ne sont pas pour demain, près des deux tiers d'entre eux (64%) ne pensant pas en mettre en place dans les deux prochaines années...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant