Les banques priées d'en dire plus sur les paradis fiscaux

le
18
LES PARADIS FISCAUX LES PLUS UTILISÉS
LES PARADIS FISCAUX LES PLUS UTILISÉS

PARIS (Reuters) - L'autorité de supervision des banques françaises leur a demandé des renseignements complémentaires sur leurs activités dans les paradis fiscaux à la lumière de l'affaire des "Panama papers", a déclaré jeudi une porte-parole de l'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution).

"Bien sûr, toutes ces informations nouvelles ont été immédiatement prises en compte et nous avons également demandé aux banques françaises de faire un 'reporting' complémentaire de leurs activités dans les pays considérés comme des paradis fiscaux", a-t-elle indiqué à Reuters.

Le ministère des Finances a déjà demandé des explications à la Société générale, dont les documents révélés depuis le début de la semaine par la presse font apparaître qu'elle a créé des centaines de sociétés offshore avec le concours du cabinet panaméen Mossack Fonseca.

La banque a dénoncé des "amalgames" et assuré qu'il ne restait plus que "quelques dizaines de sociétés offshore actives" structurées pour ses clients avec Mossack Fonseca et que "toutes, sans exception, existent en transparence fiscale avec les autorités concernées".

Selon Le Parisien, l'ACPR a mené l'an passé 22 contrôles dans les banques françaises sur leurs procédures anti-blanchiment.

(Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Une seule question : si la démence socialo franchouillarde n'existait pas, est-ce que les paradis fiscaux existeraient ?????????????

  • pascalcs il y a 10 mois

    Encore de l'information biaisée. Le principal paradis fiscal pour es évadés sont les US et non pas ces destinations exotiques. En effet, à l'opposé de ce que ces mêmes US imposent au reste du monde, c'est à dire la révélation des fonds détenus par leurs concitoyens hors de leurs frontières, les autres pays n'ont pas cette faveur vis à vis des fonds détenus par leurs propres concitoyens aux US qui n'ont pas signé cet accord. Au grand bénéfice des banques de l'exceptioonnelistan.

  • gl060670 il y a 10 mois

    marre de payer à la place des tricheurs et fraudeurs qui contournent le système

  • gl060670 il y a 10 mois

    Est ce que les prétendus enfers fiscaux existeraient si les paradis fiscaux cessaient d'exister ?

  • M8936414 il y a 10 mois

    on parle de la générale, heureusement que les autres banques sont d'une honnêteté scrupuleuse !

  • sarestal il y a 10 mois

    il faut supprimer les paradis fiscaux mais aussi les enfers fiscaux. D'ailleurs, est ce que les paradis fiscaux existeraient si les enfers fiscaux cessaient d'exister ?

  • dcabon il y a 10 mois

    Il est temps que les principaux acteurs de l'évasion fiscale, les fiscalistes et les banksters soient civilement responsables de leurs actes. Un "conseiller" réfléchira vraiment à deux fois avant de se lancer dans un montage foireux, s'il sait qu'il y peut y avoir de la prison - sévère - à la clé !

  • floalain il y a 10 mois

    C'est juste de la fumée pour masquer l'incompétence de nos dirigeants. C'est pas ça qui va réduire la dette de la France ni le chomage.

  • 82554976 il y a 10 mois

    Ce qu'il faut c'est que notre fiscalité tende vers un taux moyen déjà aux pays de l'EU et après idem vis à vis des pays industriels !! Cela fait déjà un beau programme

  • bisoussl il y a 10 mois

    Supprimer les paradis fiscaux est illusoire. Il suffirait de baisser drastiquement les impôts. L'effet serait vertueux car les entreprises verseraient leurs dus.