Les banques françaises en Suisse championnes de l'évasion fiscale

le
6
Le fisc américain a infligé des amendes aux banques qui aident leurs concitoyens à frauder. Notamment à des banques françaises.
Le fisc américain a infligé des amendes aux banques qui aident leurs concitoyens à frauder. Notamment à des banques françaises.

Les États-Unis ne font pas vraiment dans la nuance. Ils ont proposé le deal suivant aux banques suisses : si vous souhaitez éviter des poursuites judiciaires, il faut livrer à notre département de la Justice les relations clients, les noms et fonctions des employés, le montant des avoirs, les noms des clients. Et, en prime, accepter une forte amende. La place financière helvétique a appris à ses dépens que Washington ne plaisantait pas. En 2009, UBS a déboursé 780 millions de dollars ; en 2014, le Crédit suisse, 2,6 milliards d'amende.

En publiant ce samedi la liste des banques installées en Suisse les plus sanctionnées, La Tribune de Genève insiste sur le fait que "les établissements français basés à Genève écopent des amendes les plus élevées exigées par Washington". Juste derrière la BSI, un établissement fondé à Lugano, en Suisse italienne (211 millions de dollars d'amende), arrivent en deuxième position le Crédit agricole (avec une amende de 99,2 millions de dollars) et BNP Paribas (59,8 millions). Vient ensuite en quatrième position la banque Edmond de Rothschild (45,2 millions). Cet établissement genevois très prospère appartient au Français Benjamin de Rothschild et à sa mère, la célèbre baronne Nadine de Rothschild, ancienne comédienne, auteur de La baronne rentre à cinq heures, et qui inspira à Georges Brassens "Une jolie fleur dans une peau de vache".

Perdre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 12 mois

    Que les banques US aient cree et prospere sur la bulle speculative des mortgage backed securities (quasi 100% lies a l'immobilier US) ca ne pose pas de probleme, les agences de notation, les banques, les monolines... n'ont pas ete trop inquietes. Par contre que les banques etrangeres beneficient des clients US mecontents du Tresor americain, oh la la, quel drame!

  • b.renie il y a 12 mois

    Décidément on découvre la lune. La finance est par nature entre les mains de personnages qui ne pensent qu'à eux et n'ont aucun scrupule. Ce domaine emporte trop de responsabilités pour être laissé sans une stricte régulation technique qui permettent que qualifier pénalement les actes qui ne respectent pas la déontologie de cette profession. L'ONU vient d'ouvrir cette voie au regard de la finance de Daesh où il ne serait pas surprenant de trouver des banques de premier plan.

  • gendrefr il y a 12 mois

    apparement les banques françaises bouchent le deficit americain et tout la classe politique Francaise n'a rien à redire etonnant quand même ou complicité.

  • DADA40 il y a 12 mois

    Et si on prononçait les mêmes montants d'amende vis à vis des banques américaines qui ont frodé encore plus en falsifiant les comptes de la Grèce ou celles impliquées dans les subprimes?

  • MIKE3000 il y a 12 mois

    J'ai bien aimé: la célèbre baronne Nadine de Rothschild, Une jolie fleur dans une peau de vache ...

  • bearnhar il y a 12 mois

    Super...Avec ca bien sur nous avons toutes les raisons d'etres satisfaits de ceux qui nous gouvernent, ils ont bien travaille contre l'evasion fiscale.