Les attentats affectent l'activité de Groupe Flo

le
0
Un restaurant Hippopotamus. (© Groupe Flo)
Un restaurant Hippopotamus. (© Groupe Flo)

Dans un contexte difficile pour la restauration, l’activité au premier semestre du spécialiste des hippopotamus et Bistrot Romain s’est élevée à 137,4 millions d'euros, en recul de 7,3% par rapport à 2015. A périmètre comparable, le repli atteint 5,1%.

Les restaurants Hippopotamus et certaines Brasseries sont toujours affectées par une forte baisse de la fréquentation, notamment dans la région parisienne. Au total, la perte nette semestrielle ressort à 16,8 millions, contre un résultat net dans le rouge de 10,8 millions d'euros l’an dernier. Après avoir perdu plus de 3% à l'ouverture, le titre est stable à la mi-journée.

La dette grossit

Autre élément négatif : la dette nette s’alourdit et s'élève à 64,8 millions, contre 52,2 millions d'euros au 31 décembre 2015. Niveau perspectives, les dirigeants ne se sont pas vraiment optimistes : ils constatent que la série d’attentats en France (Nice) et la prolongation de l'état d'urgence de six mois accentuent les incertitudes qui pèsent sur la fréquentation touristique et l'attitude des consommateurs.

Depuis notre conseil de vente du 8 janvier 2016, le titre a chuté de 57 %. Aucun rebond n’est à attendre sur l’action.

Nous demeurons à vendre.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant