Les actifs alternatifs atteignent 6.300 milliards de dollars dans le monde

le
0

(NEWSManagers.com) - L'ensemble des actifs gérés par les 100 principaux gestionnaires d'investissement alternatif a atteint 3.500 milliards de dollars en 2014, contre 3.300 milliards de dollars en 2013, selon la douzième édition de l'étude " Global Alternatives Survey" réalisée par le cabinet de conseil Towers Watson. Cette étude couvre neuf catégories d'actifs et sept types d'investisseurs. Elle montre que, parmi les 100 principaux gestionnaires d'investissements alternatifs, les gestionnaires d'actifs immobiliers se taillent la part du lion, représentant 33% des encours totaux soit 1.000 milliards de dollars. Suivent les hedge funds (23% ou 791 milliards de dollars), les gestionnaires de fonds de private equity (22% ou 767 milliards de dollars), les fonds de fonds de private equity (10% et 342 milliards de dollars), les fonds de hedge funds (5% et 214 milliards de dollars), l'infrastructure (4%) et, enfin, les crédits illiquides (3%).

Mieux: l'étude souligne que le montant total des encours sous gestion des actifs alternatifs attient désormais 6.300 milliards de dollars en 2014 contre 5.700 milliards de dollars en 2013. Des encours qui se divisent entre les catégories d'actifs dans des proportions similaires à celles des 100 principaux acteurs de la gestion alternative, " à l'exception de l'immobilier qui recule à 23% et les hedge funds qui augmentent à 27% du montant total" , nuance toutefois Towers Watson. " Les investisseurs institutionnels continuent d'employer des milliards de dollars chaque année dans des opportunités d'investissement, autres que les obligations et les actions, et ces types d'actifs se banalisent au point de ne plus être considérés comme réellement alternatifs" , juge Pierre Wendling, consultant senior Investissement, Retraite et Avantages Sociaux chez Towers Watson en France.

Par catégorie d'acteurs et d'investisseurs institutionnels, les actifs des fonds de pension représentent un tiers (33%) des actifs des 100 principaux gestionnaires d'investissements alternatifs. Ils devancent les gérants de fortune (19%), les compagnies d'assurance (8%), les fonds souverains (5%), les banques (4%), les fonds de fonds (3%) et, enfin, les fondations.

L'étude montre également que, pour les 100 principaux gestionnaires, l'Amérique du Nord demeure la principale destination des investissements en gestion alternative (47%), l'infrastructure et les crédits illiquides étant toutefois des exceptions, car les capitaux qui leur sont alloués se sont majoritairement dirigés vers l'Europe. Globalement, 36% des actifs alternatifs sont investis en Europe, 9% en Asie-Pacifique, et 8% dans le reste du monde.

En outre, l'analyse du classement des 100 principaux gestionnaires d'actifs sous l'angle des actifs de fonds de pension gérés révèle que ceux-ci ont encore augmenté par rapport à l'année précédente pour atteindre un montant supérieur à 1.400 milliards de dollars. Les gestionnaires immobiliers continuent de s'approprier la part essentielle des actifs des fonds de pension, à hauteur de 36%, suivis par les fonds de fonds de private equity (20%), le private equity (15%), les hedge funds (12%), l'infrastructure (8%), les Fonds de hedge funds (7%), les crédits illiquides (4% vs 2% en 2013) et les matières premières (1%).

De même, l'étude révèle, qu'à fin 2014, les 25 principaux gestionnaires de fortune géraient des actifs alternatifs pour un montant de 454 milliards de dollars (en hausse de 7%), suivis par les gestionnaires d'actifs des compagnies d'assurance (288 milliards de dollars - en hausse de 5%). Pour leur part, les 25 principaux gestionnaires d'actifs souverains géraient 155 milliards de dollars d'actifs alternatifs, un chiffre stable d'une année sur l'autre, tandis que les 25 principaux gestionnaires d'actifs bancaires affichaient 140 milliards de dollars d'actifs sous gestion, en hausse de 12%). Enfin, les 25 principaux gestionnaires d'actifs de fonds de fonds détenaient 122 milliards de dollars d'actifs alternatifs en 2014, en hausse de 23% par rapport à 2013, et les 25 principaux gestionnaires d'actifs de fondations géraient 81 milliards de dollars d'actifs alternatifs, en baisse de 3% sur un an.

Au rayon des acteurs, Macquarie Group s'impose comme le principal gestionnaire en infrastructure, avec plus de 92 milliards de dollars d'encours, et domine donc le classement. Bridgewater Associates s'impose, pour sa part, comme le principal gestionnaire de hedge funds avec presque 90 milliards de dollars d'encours. Dans ce classement des 25 principaux gestionnaires alternatifs, CBRE Global Investors est le principal gestionnaire immobilier avec 82 milliards de dollars, et TPG Capital est le principal gestionnaire de private equity (67 milliards de dollars). Blackstone est le principal gestionnaire de fonds de hedge funds avec 63 milliards de dollars, et Carlyle Investment Solutions le principal gestionnaire de fonds de fonds de private equity avec 46 milliards de dollars. Enfin M&G Investments est le principal gestionnaire de crédits illiquides avec 33 milliards de dollars, Pimcole principal gestionnaire de matières premières avec 19 milliards de dollars, et TIAA-CREF le principal gestionnaire d'actifs réels avec 7 milliards de dollars d'encours sous gestion. Un seul gestionnaire d'actifs français parvient à s'immiscer dans ce top 25 des principaux gestionnaires d'investissement alternatifs: il s'agit d' Axa Investment Managers qui occupe la 12ème place avec 55,5 milliards de dollars d'encours.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant