Lectra : la famille Harari se déleste d'une partie du capital

le
0
Daniel Harari, directeur général de Lectra. (© Lectra)
Daniel Harari, directeur général de Lectra. (© Lectra)

À mi-séance, le 14 juin, l'action Lectra abandonnait 8%, à 24,52 euros, dans un marché de 495.000 titres échangés, un volume très supérieur à la moyenne quotidienne et à celui de 28.000 pièces, observé la veille.

Ce haut niveau de transactions résulte du reclassement des titres lié au placement d'un bloc de 16,6% du capital (16,4% des droits de vote).

Président du conseil d'administration de Lectra depuis 2002, et actionnaire historique, André Harari est, en effet, sorti du capital en cédant sa participation de 16,6% à des investisseurs institutionnels chargés de mener à bien une opération de placement accéléré de ces titres.

Son frère, Daniel Harari, qui devrait cumuler sa fonction de directeur général avec celle de président du conseil, après une réunion du conseil, le 27 juillet prochain, conserve, lui, sa participation de 17,5% du capital. Le capital flottant va ainsi passer de 63 à plus de 80%.

Le parcours boursier de Lectra, ces dernières années, fait oublier des périodes plus anciennes où l'entreprise n'avait pas encore trouvé son cap. La valeur a gagné 36% depuis le début janvier, 80% en un an et quadruplé en cinq ans.

En 2016, Lectra a fait état de 260,2 millions d'euros de ventes (+9%), grâce à niveau record de commandes de nouveaux systèmes engrangé au dernier trimestre du précédent exercice. Le résultat opérationnel s'est

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant