Le titre Klépierre pénalisé par la sortie de BNP Paribas

le
0
Val d'Europe, un centre commercial géré par Klépierre. (© Klépierre)
Val d'Europe, un centre commercial géré par Klépierre. (© Klépierre)

La foncière recule sèchement ce matin, signant la plus forte baisse du SBF 120. À l'origine de ce recul l'annonce faite hier par BNP Paribas : la banque va se désengager complètement du capital de la foncière. Le recul est donc essentiellement mécanique et lié à l'afflux d'un grand nombre de titres sur le marché.

BNP Paribas a annoncé hier son intention de solder sa participation de 20,5 millions d'actions représentant 6,5% du capital et valorisés à 881,5 millions d'euros, au cours de clôture de Klépierre hier. Cette opération s'effectue dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels.

Longtemps premier actionnaire de Klépierre, le groupe bancaire avait commencé à s'en désengager en 2012, dans la perspective de l'entrée de vigueur du nouveau cadre réglementaire Bâle III, qui oblige notamment les banques à augmenter le niveau de leurs fonds propres.

Si cette vente de la banque a pour effet à court terme de «peser sur le titre Klépierre», «la sortie complète de BNP Paribas» clarifie la situation et élimine certains risques, ont toutefois souligné les analystes de Société Générale qui conservent leur recommandation à l'achat sur le titre, avec un objectif de cours relevé.

Laurent Grassin, avec AFP

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant