Le risque grec n'a pas disparu

le , mis à jour le
11
Les drapeaux grec et européen (©Louisa Gouliamaki / AFP)
Les drapeaux grec et européen (©Louisa Gouliamaki / AFP)

Malgré le soulagement des investisseurs après l’accord de dernière minute trouvé lundi matin, de nombreux économistes de marché demeurent sceptiques sur la bonne réalisation du programme annoncé.

Michala Marcussen à la Société Générale, estime à 65% la probabilité d’un Grexit, en considérant des risques de court et moyen terme. Selon l’économiste, le Grexit reste une alternative si le gouvernement grec ne parvient pas à respecter ses engagements. Si la Grèce sortait de l’euro, une aide humanitaire serait alors mise en place et la dette serait restructurée.

Pour obtenir un troisième plan de soutien financier et rester dans l’euro, les députés grecs vont devoir voter avant le 15 juillet une série de mesures difficiles et contraignantes (hausse de la TVA, réforme des retraites, coupes automatiques de dépenses, etc.), en acceptant la stricte surveillance des représentants de la Troika (Europe, FMI, Banque centrale). Les besoins de financement ont été estimés par l’Eurogroupe à près de 85 milliards d’euros.

Une réduction de la dette grecque a été exclue de l’accord et un fonds de 50 milliards d’euros d’actifs grecs va être constitué. Il servira à monétiser des futures privatisations pour financer la recapitalisation des banques, réduire la dette et investir dans la relance.  

Plusieurs Etats

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2061328 le mercredi 15 juil 2015 à 09:36

    Tsipras ier soir à la télé, ce matin un rapport du FMI datant de samedi dernier - on continue d'animer les marchés, d'animer le débat et de mettre un peu plus la pression sur le peuple et au-delà les peuples d'Europe - l'Europe et l'eurozone n'ont plus rien de leur vocation première, si toutetefois elles en ont eu un peu à une éoque - que l'on mette les politiques et leur leurre de côté - prenons à bras le corps les vrais problèmes - à jouer avec les peuples, tout cela va mal se terminer

  • M4314275 le mercredi 15 juil 2015 à 08:59

    Il est passé par ici, il repassera par là.............

  • Tycer le mercredi 15 juil 2015 à 08:39

    Une seule solution en France : http://www.upr.fr/

  • vmcfb le mercredi 15 juil 2015 à 08:37

    Evidemment: il faudra d'abord que les peuples européens marquent leurs accord, même si la représentation Nationale française ne représente pas le peuple sur ce sujet..

  • fquiroga le mercredi 15 juil 2015 à 08:35

    qui l'eut cru???

  • JMH01 le mercredi 15 juil 2015 à 08:21

    A partir du 2éme plan, la Grèce était déjà Grexit de fait! Comment rembourser de telle somme alors que rien que les intérêts vous bloquent complétement

  • M5138480 le mercredi 15 juil 2015 à 08:18

    Les "moi" et "je"de Mr Hollande sont intolérables devant autant d'incompétences.Il gère même pas son argent mais le notre selon l'idéologie socialiste.

  • b.renie le mardi 14 juil 2015 à 10:05

    A quand la prochaine secousse. Monsieur HOLLANDE est toujours démenti par la réalité

  • ZvR le mardi 14 juil 2015 à 09:47

    pour 80 milliards l'UE reporte le problème grec de trois ans.

  • borzeixa le mardi 14 juil 2015 à 09:46

    "Le risque grec n'a pas disparu" ah bon, je croyais que hollande avait résolu le problème et qu'on en parlait plus.